Un zoophile viole une chèvre enceinte, la justice en fait un exemple

Un zoophile viole une chèvre enceinte, la justice en fait un exemple

Publié le :

Vendredi 07 Décembre 2018 - 11:01

Mise à jour :

Vendredi 07 Décembre 2018 - 11:14
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune homme de 22 ans avait été condamné début novembre à cinq ans de prison en Zambie pour le viol d'une chèvre enceinte. Sa peine a été récemment alourdie. La justice a voulu en faire un exemple pour que ça ne se reproduise pas.

Un jeune homme zoophile de 22 ans a été condamné début novembre par un tribunal de Zambie à cinq ans de prison pour avoir violé une chèvre enceinte. Mais l'horreur et la perversité des sévices sexuels imposés à ce pauvre animal ont profondément choqué. La justice zambienne a alors décidé de rejuger le coupable et a alourdi sa peine.

Les autorités ont souhaité en faire un exemple pour que d'autres individus qui auraient des penchants pervers similaires ne passent pas à l'acte.

Reuben Mwamba, le zoophile, qui a reconnu les faits et plaidé coupable, a ainsi vu sa peine être alourdie: au lieu de cinq ans, il passera quinze années derrière les barreaux et devra en plus se plier aux travaux forcés qui lui seront imposés.

Lire aussi: la justice condamne un zoophile pour le viol d'une chèvre enceinte

Ce terrible fait divers est quasiment identique à ce qui s'est passé en Afrique du Sud en août dernier. Feselani Mcube, un homme de 33 ans, a violé une chèvre enceinte qu'il avait kidnappée dans une ferme de Winterveldt, non loin de Pretoria.

Il avait ramené sa proie chez lui et l'avait sodomisée avant de la laisser repartir. Le propriétaire de l'animal avait rapidement remarqué des lésions anormales et un vétérinaire avait confirmé qu'il y avait bien eu viol.

Et aussi:

Une chèvre enceinte violée à mort par huit hommes

Un zoophile masqué viole un veau sous l’œil des caméras, la police le recherche

Un zoophile surpris par la police en train de violer son chat

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


Un zoophile de 22 ans a été condamné à 15 ans de prison et de travaux forcés pour le viol d'une chèvre enceinte.

Commentaires

-