Une adolescente violée dans un TER malgré les caméras et les policiers

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Une adolescente violée dans un TER malgré les caméras et les policiers

Publié le 24/04/2019 à 14:59 - Mise à jour à 15:31
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une adolescente de 15 ans aurait été violée mi-avril dans un TER en direction d'Aix-en-Provence. Le train était pourtant équipé de caméras de surveillance et plusieurs membres de la police ferroviaire se trouvaient à bord.

Une jeune fille de 15 ans a déposé plainte pour viol le 17 avril dernier, au lendemain d'une agression dont elle aurait été victime dans le TER reliant Marseille à Aix-en-Provence, révèle ce mercredi La Provence. Les faits se seraient produits durant un trajet de 14 minutes malgré la présence d'autres passagers, de caméras et même de plusieurs agents de la police ferroviaire à bord.

Suite à la plainte de l'adolescente, les images de vidéosurveillance du train et des gares traversées ont été visionnées par les enquêteurs et ont permis de repérer un individu qui est descendu en gare de Marseille. Celui-ci a pu être identifié grâce à sa carte de métro. Il s'agit d'un homme de 28 ans qui a été interpellé et placé en détention provisoire. Un autre individu qui semblait l'accompagner sur les images n'a pas été inquiété. La rame empruntée par la victime a été bloquée pour permettre des relevés d'indices.

Voir: Gard - un homme recherché après le viol d'une femme qui faisait son jogging

Les circonstances exactes de l'agression évoquée restent à établir, mais déjà certains s'interrogent sur la façon dont une telle agression a pu passer inaperçu. Plusieurs représentants syndicaux ont mis en avant la réduction de la présence humaine dans les rames, au profit de contrôles aléatoires sur cette ligne par du personnel SNCF, la police ferroviaire ou des médiateurs associatifs. 

Selon une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) publiée fin 2017, 267.000 personnes, en grande majorité des femmes, ont été victimes cette année-là d'atteintes sexuelles dans les transports en deux ans. Des faits allant de l'exhibition au viol en passant par les attouchements. Parmi ces victimes 94.000 femmes ont déclaré avoir été victimes de viols et/ou tentatives de viol.

Lire aussi:

Yvelines: un livreur accusé de viol sur une cliente déficiente mentale

Viol dans les eaux internationales: le juge obligé de relâcher le suspect

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Suite à la plainte pour viol, un homme a été placé en détention provisoire.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-