Une chasseuse abat une girafe noire et crée la polémique (photos)

Une chasseuse abat une girafe noire et crée la polémique (photos)

Publié le :

Mardi 03 Juillet 2018 - 18:13

Mise à jour :

Mardi 03 Juillet 2018 - 18:14
Tessa Thompson Talley, une chasseuse américaine, a créé la polémique après avoir tué une girafe noire en Afrique du Sud. Si les faits remontent à un an une association a partagé les clichés de la femme et de sa victime mardi dernier.
©reelcamogirl/Instagram
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'année passée, Tessa Thompson Talley dévoilait sur un compte Instagram des photos d'elle avec une girafe noire qu'elle venait tuer. A part des félicitations, la jeune femme venue du Kentucky n'a pas été inquiétée.. jusqu'à mardi 26.

Une association, AfricaDigest, a en effet exhumé les clichés. L'organisation s'est indignée du laxisme des autorités d'Afrique du Sud quant à la chasse des animaux sauvages. La girafe noire est en effet un mammifère rare.

"Une blanche américaine sauvage qui est en partie une néanderthal vient en Afrique, tue une girafe noire très rare grâce à la stupidité de l'Afrique du Sud. Son nom est Tessa Thompson Talley. Partagez s'il vous plaît", a ainsi indiqué l'association sur son compte Twitter en dévoilant des photos de la chasseuse et l'animal mort.

A voir aussi: "Écologique" et "respectueuse" - un ministre féringien défend la chasse aux dauphins

Les réseaux sociaux n'ont pas tardé à s'emparer de la polémique et celle-ci n'a pas cessé de gonfler depuis.

Même des célébrités ont réagi à ce post. A l'image de Rémi Gaillard, humoriste et fervent défenseur de la cause animale. "La forme la plus élevée de la vie n'est sûrement pas l'homme", a-t-il écrit sur Twitter.

Le débat fait donc rage entre les défenseurs des animaux et les chasseurs qui soutiennent la jeune américaine qui harcelée, a dû quitter toute forme de réseau social.

"Mon rêve de chasse s'est réalisé aujourd'hui, j'ai traqué une girafe de 18 ans pesant 900 kilos. j'ai pu en obtenir 400 kilos de viande", expliquait-elle après avoir tué l'animal. Il semblerait que le rêve se soit transformé en cauchemar.

Un an après avoir chassé une girafe noire, une jeune américaine crée la polémique.


Commentaires

-