Une enfant de 5 ans violée dans des toilettes, la police pointée du doigt en Inde

Une enfant de 5 ans violée dans des toilettes, la police pointée du doigt en Inde

Publié le :

Mardi 12 Février 2019 - 10:36

Mise à jour :

Mardi 12 Février 2019 - 10:44
© Dominique FAGET / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un agent d'entretien de New Delhi a été interpellé lundi 11 pour avoir violé une enfant de cinq ans dans des toilettes publiques. L'affaire a provoqué de vives réactions, certains pointant du doigt l'impunité des violeurs en Inde.

 

L'enfant aurait gardé le secret pendant plusieurs jours. Ce sont finalement des marques de morsures qui ont alerté son père. Un agent d'entretien de 35 ans a été interpellé lundi 11 en Inde pour le viol d'une fillette de 5 ans. Il l'aurait agressée alors qu'elle se rendait dans les toilettes publiques de New Delhi.

Les faits se seraient produits le 6 février dernier, et dès le premier jour, la mère aurait été au courant des faits. Mais dans un pays où le viol reste un sujet parfois tabou, elle n'aurait prévenu ni son mari, ni les autorités. Immédiatement après avoir finalement compris, le père a prévenu la police.

L'enfant a été examinée par des médecins et très rapidement l'agent d'entretien a été interpellé. Selon la police locale, la fillette avait l'habitude de se rendre dans ces toilettes publiques et n'y était donc pas accompagnée.

Voir: Viols d'enfants en Inde: la Cour suprême veut une justice accélérée

L'affaire a provoqué une vive réaction de la part de l'administration en charge des installations sanitaires de la ville. Son porte-parole a assuré qu'une enquête et un audit serait menés concernant toutes les toilettes publiques afin de vérifier les conditions de sécurité. Les prestataires chargés de l'entretien pourraient être mis sur liste noire, selon lui. Il a également pointé du doigt la police, affirmant que dans la capitale indienne, les gens "ne craignent pas la loi" et que par conséquent ce genre d'affaires est rapporté quotidiennement.

Les viols et agressions sexuelles sur de très jeunes enfants sont en effet relayés par les médias indiens presque chaque jour, et il n'est pas rare que les agresseurs ne prennent que peu de précautions pour dissimuler leurs actes.

Environ 40.000 cas de viols sont signalés chaque année en Inde, selon les statistiques officielles. Les observateurs estiment que ce chiffre n'est que la partie émergée de l'iceberg en raison de la forte culture du silence qui prévaut sur ce sujet dans la société indienne. Il paraît en effet très faible pour un pays-continent de plus d'1,3 milliard d'habitants. A titre de comparaison, en France 16.500 plaintes pour viol ont été déposées en 2017 alors que l'Hexagone est 20 fois moins peuplé.

Lire aussi:

Il attire une fillette de 3 ans avec du chocolat, la viole et la bat à mort

A 16 ans, il viole une enfant et est lynché par la foule en colère

Des viols d'enfants sont régulièrement rapportés en Inde et certains pointent l’inaction de la police.


Commentaires

-