Une étude démontre la fiabilité des chiens renifleurs

162 affaires résolues

Une étude démontre la fiabilité des chiens renifleurs

Publié le :

Jeudi 11 Février 2016 - 18:59

Dernière mise à jour :

Jeudi 11 Février 2016 - 19:12
Des chercheurs français se sont intéressés à la fiabilité des chiens policiers, dressés pour l'odorologie. Depuis 2003, 162 affaires judiciaires ont été résolues grâce aux canins.
Facebook icon
Twitter icon
Google icon
©Sean/Flickr
-A +A

Sans eux, la police perdrait beaucoup plus de temps. Les chiens policiers, renifleurs, sont utilisés par la police judiciaire français depuis 2003. Grâce à leur odorat 200 à 10.000 fois plus sensible que celui de l'homme, ces canins impressionnants sont devenus quasiment indispensables sur les scènes de crime. Mais comme les hommes, les chiens renifleurs doivent passer par une formation avant de rendre service au quotidien. Comment sont-ils formés? C'est la question à laquelle voulait répondre des chercheurs au Centre de recherches en neurosciences de Lyon et la Sous-direction de la police technique et scientifique (SDPTS) d'Ecully.

La revue Plos One a publié mercredi 10 février la fiabilité de cette méthode et l'efficacité de la formation des chiens policiers. Les chercheurs se sont concentrés sur 13 bergers allemands et belges malinois, utilisés par la police scientifique depuis 2003. Au tout début de leur formation, les chiens doivent apprendre à faire l'association entre deux odeurs provenant d'un même individu. Ainsi, les canins sont invités par leurs maîtres à renifler une odeur de référence. Le chien doit ensuite trouver cette odeur parmi cinq échantillons différents. Dès qu'il l'a reconnu, il se couche devant le bocal correspondant, et reçoit un bout de viande ou un os.

L'équipe française à l'origine de ces recherches a ensuite démontré que pour obtenir des performances stables et optimales, un entraînement de 24 mois s'avère nécessaire. Après un an de formation, les animaux ne confondent plus les odeurs de deux personnes différentes. En revanche, il faut attendre encore un an pour que les chiens parviennent à reconnaître deux odeurs issues de la même personne dans 85% des cas, "les 15 % d’absences d’association résultant majoritairement de la qualité du prélèvement ou de l’odeur elle-même et non d’un déficit de reconnaissance", expliquent les chercheurs. Autre résultat intéressant: les bergers allemands sont plus performants que les bergers belges malinois,"sans doute parce qu’ils sont plus disciplinés et plus attentifs", précisent-t-ils.

Après leur formation, place aux affaires sérieuses: les chiens sont prêts à participer aux procédures judiciaires. Dans la police, l'odorologie est effectuée par deux chiens (pour être certain que le premier ne se trompe pas). Deux tests différents sont réalisés par deux canins. S'ils obtiennent les mêmes résultats, la reconnaissance de l'indice peut être confirmée.

Comme relate le site pourquoidocteur.fr, l'odorologie a été pratiquée dans 522 cas depuis 2003, et a permis de résoudre 162 affaires judiciaires.

 

 

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Les chiens ont un odorat 200 à 10.000 fois plus puissant que celui des hommes.