Une femme pense que son fiancé la trompe, elle découvre qu'il est pédophile

Une femme pense que son fiancé la trompe, elle découvre qu'il est pédophile

Publié le :

Vendredi 31 Août 2018 - 19:08

Mise à jour :

Vendredi 31 Août 2018 - 19:11
Une jeune Britannique de 26 ans, maman d'un petit garçon, a récemment fait condamner son fiancé, qu'elle pensait infidèle, après avoir découvert ses penchants pédophiles.
© GREG BAKER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Elle pensait vivre un conte de fée: une belle histoire d'amour avec un homme bien, et un petit bébé qui allait bientôt pointer le bout de son nez. Mais au moment de donner naissance à son enfant, elle a commencé à suspecter que quelque chose clochait chez son fiancé. Elle était loin d'imaginer de quoi il s'agissait vraiment…

Une jeune Britannique de 26 ans, prénommée Hazel, a confié son histoire au tabloïd The Sun ce vendredi 31, pour que les femmes -qui ont vécu la même chose qu'elle- en parlent, et ne se sentent pas coupables.

En 2016, alors qu'elle était à la maternité pour mettre au monde son fils, qui s'appelle Ben, et que son fiancé, Alistair, faisait des allers-retours entre chez eux et son chevet, elle a commencé à avoir des soupçons d'infidélité.

Le secret que cet homme cachait était bien d'ordre sexuel, mais bien plus terrible qu'un adultère.

Lire aussi: un pédophile estime qu'un enfant en "âge de parler" peut "avoir des relations sexuelles"

Quelques semaines après la naissance de Ben, Hazel a surpris Alistair en train de regarder un film porno pour adultes, alors que son fils dormait à côté de lui. Une énorme dispute a éclaté, mais le jeune homme a assuré à sa compagne qu'il ne faisait rien de mal. Elle a choisi de passer l'éponge.

Et pendant un an, elle a alors cru qu'il la trompait avec une autre femme. En juin 2017, ses soupçons étant trop forts, elle a décidé de fouiller dans son ordinateur portable pendant qu'il n'était pas là, et a découvert la face cachée, sombre et perverse, de l'homme qu'elle aimait depuis plus de quatre ans.

Des fichiers entiers d'images pédopornographiques étaient sauvegardés sur l'ordinateur. Et l'historique Internet faisait montre de nombreuses visites sur des sites de pédophilie.

Quand il est rentré, elle l'a sommé de s'expliquer, et il a tout déballé, avouant même qu'il avait regardé des films pédopornographiques pendant qu'elle était en travail à la maternité.

Ce jour-là, elle l'a immédiatement mis à la porte et l'a dénoncé à la police, qui a récolté des preuves pendant plusieurs jours avant de l'arrêter.

En mai dernier, Alistair a été reconnu coupable de visionnage et détention d'images pédopornographiques. Il a été inscrit au fichier des délinquants sexuels pour trois ans et a reçu une interdiction de se connecter à Internet (sauf s'il conservait son historique et donnait ses mots de passe à la police). Mais il a pu repartir libre.

Horrifiée, Hazel, qui ne veut plus entendre parler de lui, et ne veut plus non plus qu'il voit son fils, a déménagé pour lui échapper.

Et aussi:

Le pédophile récidiviste agresse la fillette: "Quand j'ai bu, je suis amoureux"

"Prédateur sexuel pédophile": le parquet fait appel de sa remise en liberté

La fillette accuse son voisin pédophile de plus de 1.000 agressions sexuelles

Une Britannique a découvert que son fiancé avait des penchants pédophiles, et qu'il regardait même des images pédopornographiques pendant sa grossesse.


Commentaires

-