Une femme tuée par la police alors qu'elle leur demandait de l'aide

Une femme tuée par la police alors qu'elle leur demandait de l'aide

Publié le :

Mardi 18 Juillet 2017 - 16:16

Mise à jour :

Mardi 18 Juillet 2017 - 16:17
Une femme a appelé samedi la police, inquiète après avoir entendu un bruit suspect dans sa maison située à Minneapolis aux Etats-Unis. Mais à l'arrivée des forces de l'ordre, un officier a tiré sur elle la tuant sur le coup. Les deux policiers qui sont intervenus ont été mis à pied et une enquête a été ouverte.
© Frederic J. BROWN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est un triste concours de circonstances qui semble s'être produit à Minneapolis, au nord est des Etats-Unis, samedi 15 au soir. Une femme âgée de quarante ans a été tuée par un officier de police alors qu'elle venait elle-même d'appeler le 911, le numéro d'urgence outre Atlantique.

Justine Damond, originaire d'Australie, avait fait appel à la police après avoir entendu un bruit suspect chez elle. Sa discussion avec un interlocuteur du 911 avait abouti à une "possible agression", la police du Minnesota avait donc été dépêchée sur les lieux. L'un des deux membres des forces de l'ordre qui s'étaient rendus sur place a alors tiré sur la quarantenaire, qui a été tuée sur le coup.

Un communiqué du Minnesota Bureau of Criminal Apprehension, qui enquête lorsque les policiers de l'Etat sont impliqués dans une fusillade, a tenté d'expliquer ce drame par voie de communiqué. Justine Damond serait venue vers les policiers à leur arrivée sur les lieux alors que ceux-ci n'avaient pas allumé leur caméra individuelle. Vêtue d'un pyjama, elle se serait approchée d'eux pour leur parler à travers la vitre de leur véhicule de fonction, c'est à ce moment que l'officier aurait tiré.

Des explications assez floues qui ne satisfont pas les proches de la victime, notamment son fils, Zach. Dans un Facebook Live il a confié: "ma mère est morte à cause d'un officier de police qui lui a tiré dessus on ne sait pas pour quelle raison, et je demande des réponses". Sa mère, originaire de Sydney, avait récemment déménagé aux Etats-Unis pour suivre son fiancé.

Une enquête a été ouverte pour comprendre les causes du drame et trouver une vidéo qui aurait pu être tournée par un témoin ou une caméra de surveillance. "Nous ne connaissons que très peut d'éléments à ce stade. Nous voulons tous en savoir d'avantage", a concédé la maire de la ville, Betsy Hodges qui s'est dite "dégoutée" par l'affaire, lors d'un point presse diffusé par Kare, la chaîne locale.

Les deux policiers ont quant à eux été mis à pied le temps que l'enquête suive son cours.

Les deux policiers qui intervenaient ont été mis à pied.


Commentaires

-