Une fillette de 10 ans hospitalisée après s'être étouffée avec son Hand spinner, le jouet à la mode (photos)

Une fillette de 10 ans hospitalisée après s'être étouffée avec son Hand spinner, le jouet à la mode (photos)

Publié le :

Vendredi 19 Mai 2017 - 06:48

Mise à jour :

Vendredi 19 Mai 2017 - 06:50
Un maman du Texas a eu la peur de sa vie après avoir vu sa fille avalé un composant de son Hand-Spinner, le jouet à la mode. Hospitalisée, la petite fille de 10 va bien. Plus de peur que de mal.
©capture d'écran Instagram
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il est le jouet le plus tendance du moment dans les cours d'école. Toutefois, le Hand Spinner peut s'avérer dangereux pour les jeunes enfants. C'est la triste mésaventure qu'a vécu Kelly Rose Joniec, maman d'une petite Britton, âgée de 10 ans, samedi 13.

Cette dernière a décidé de nettoyer son jouet en enlevant les anneaux qui compose le gadget mais fini par avaler l'un des anneaux. "Sur le chemin du retour vers la maison après la natation, j'ai entendu Britton faire un bruit bizarre alors qu'elle était sur la banquette arrière. En regardant dans le miroir, j'ai vu son visage devenir tout rouge et beaucoup de salive s'écoulait de sa bouche", a expliqué cette maman texanne sur Facebook.

Sa maman n'a pas réussi à lui faire recracher l'objet et elle a emmené sa fille aux urgences dans un hôpital du Texas. Là-bas, une radio a montré que le petit cercle était bloqué à l'entrée de l'oesophage de Britton. La petite fille a dû subir une anesthésie et être opérée.

"J'aimerais avertir les autres parents", a ajouté Kelly, "particulièrement ceux qui ont des enfants de moins de huit ans: les poids peuvent se retirer facilement et il y a des risques d'étouffement".

Catherine Heetinger, maman d'une fillette qui souffrait de myasthénie (maladie neuromusculaire chronique liée à un défaut de transmission entre le nerf et le muscle) a inventé ce jouet en 1997. Elle a expliqué dans une interview au Guardian comment elle a eu cette idée: "Je ne pouvais pas ramasser ses jouets ou jouer avec elle du tout. Donc j'ai commencé à jeter des choses avec du journal et à en scotcher d'autres. Ce n'est même pas vraiment un prototype, seulement un semblant de quelque chose. Je pouvais le faire tourner, et elle aussi".

C'est seulement dix ans plus tard que le jouet à été repéré par des parents d'enfants atteints d'autisme. Ils ont vu dans ce jouet un moyen de canaliser l'énergie de leurs bambins pendant les heures d'écoute à l'école.

La maman n'a pas réussi à lui faire recracher l'objet et elle a emmené sa fille aux urgences dans un hôpital.


Commentaires

-