Une jeune femme retrouvée morte dans sa voiture à Villejuif

Une jeune femme retrouvée morte dans sa voiture à Villejuif

Publié le 20/04/2015 à 18:35 - Mise à jour à 18:43
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

Aurélie Châtelain, 32 ans, a été retrouvée morte à Villejuif, près de Paris, dans sa voiture en feu dimanche 19. Elle a reçu plusieurs balles. L'incompréhension domine chez les proches de cette mère de famille sans histoires.

Une jeune femme sans histoires, un quartier calme, ce sont pourtant les ingrédients de la macabre découverte faite par les pompiers dimanche 19 à Villejuif (Val-de-Marne), au sud de Paris. Vers 8h30 ce matin-là, les soldats du feu sont appelés pour ce qu'ils pensent être un simple incendie de véhicule. Mais dans la voiture d'où se dégage la fumée, ils découvrent un corps côté passager.

La victime a été identifiée. Il s'agit d'Aurélie Châtelain, un professeur de Fitness de 32 ans originaire de Caudry (Nord) et mère d'une fille de 5 ans. Selon les premiers éléments de l'enquête, trois impacts de balles ont été relevés par les enquêteurs sur le corps.

La jeune femme était inconnue des services de police. Elle menait une vie tranquille selon son entourage. Son père a déclaré qu'elle n'avait à sa connaissance "pas d'ennemi, que des amis". Le conseil municipal de Caudry dont Aurélie Châtelain a fait partie la décrit comme "un véritable rayon de soleil".

Elle était venue à Paris pour suivre un stage de Pilates d'une semaine. Quelques heures avant sa mort, dans la soirée de samedi 18, elle avait partagé son enthousiasme à cette idée avec ses proches sur Facebook.

Difficile donc de comprendre pourquoi Aurélie Châtelain a pu être assassinée et aucune thès ne semble pour l'instant écartée ou privilégiée. La brigade criminelle du 36 quai des Orfèvres a été chargée de l'enquête. Selon les informations d'Europe-1, le début d'incendie du véhicule pourrait être dû à un appareil électronique connecté à l'allume-cigare. L'incendie ne serait donc pas nécessairement lié au meurtre.

 

Auteur(s): VL


PARTAGER CET ARTICLE :


L'enquête sur la mort de'Aurélie Châtelain a été confiée à la brigade criminelle du 36 quai des Orfèvres.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-