Une personnalité du monde hippique soupçonnée d'agressions sexuelles sur plusieurs mineurs

Une personnalité du monde hippique soupçonnée d'agressions sexuelles sur plusieurs mineurs

Publié le :

Lundi 30 Juillet 2018 - 11:55

Mise à jour :

Lundi 30 Juillet 2018 - 12:11
Une plainte pour agression sexuelles sur mineur de 15 ans a été déposée contre José Bruneau de La Salle, figure du monde hippique, également visé par des poursuites au civil pour des faits similaires. Au sein de cet univers, ce sont des allégations d'attouchements s'étalant sur au moins 16 ans.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La plainte a fait se délier les langues, faisant planer le soupçon de nombreuses agressions à caractère pédophile commises pendant des années dans le monde des courses hippiques. Au centre de ces accusations, José Bruneau de La Salle.

L'homme de 72 ans a tout du "notable". Ancien collaborateur de Charles Pasqua passé par l'Ordre nouveau (mouvement d'extrême droite français actif dans les années 70), propriétaire de chevaux et membre associé du comité de France Galop, il est pour l'instant visé par une plainte pour agression sexuelle sur mineur de 15 ans. Mais ce sont en réalité plusieurs accusations qui pèsent sur lui puisque l'une des affaires dénoncées est prescrite et que certaines personnes ont depuis fait part de leurs soupçons.

Le plaignant au pénal se nomme Grégory Pieux. Il est le fils de Christophe Pieux, légende vivante parmi les jockeys. Il assure que José Bruneau de La Salle l'a agressé sexuellement à plusieurs reprises jusqu'en 2009, année de ses 13 ans, rapporte Le Parisien.

Voir: "Prédateur sexuel pédophile": le parquet fait appel de sa remise en liberté

Désormais jeune homme de 22 ans, il affirme avoir été incapable d'en parler pendant des années. Mais des faits récents semblent avoir ravivé ces douloureux souvenirs. Selon lui, José Bruneau de La Salle aurait tenté de se faire "pardonner" à grand renfort de cadeaux. Son père a également fourni une lettre dans laquelle l'homme s'excuse d'avoir été au-delà des "limites de la décence". Puis en juin dernier, il aurait demandé à sa victime présumée une attestation comme quoi rien ne s'était jamais passé.

Car l'étau se serait ces derniers temps resserré autour du septuagénaire. Jeremy Garamond, 41 ans, dit lui aussi avoir été une de ses victimes lorsqu'il était mineur. Les faits sont prescrits mais il le poursuit au civil pour le préjudice subi.

A cela s'ajoute les échos de"gestes déplacés et inappropriés" à l'égard d'apprentis jockeys (âgés de 14 à 18 ans). Des allégations qui en plus concernent des faits prétendument commis en 1995. Ceux concernant Jeremy Garamond remonteraient au moins à 1993. C'est donc le portrait d'un pédophile ayant opéré au moins pendant 16 ans que dressent ces accusations.

José Bruneau de La Salle nie en bloc, reconnaissant seulement être l'auteur de la lettre qui selon lui n'a rien à voir avec de prétendus agressions sexuelles. Et d'annoncer qu’il ripostera au besoin aux "éventuels colporteurs de mensonges", précise-t-il au Parisien.

Lire aussi:

La fillette accuse son voisin pédophile de plus de 1.000 agressions sexuelles

Catholique traditionnaliste, ancien cadre FN et pédophile récidiviste?

José Bruneau de La Salle nie les accusations d'agression sexuelle sur mineurs.


Commentaires

-