Une vidéo montrant des policiers copieusement insultés suscite l'indignation

Une vidéo montrant des policiers copieusement insultés suscite l'indignation

Publié le :

Jeudi 18 Octobre 2018 - 13:58

Mise à jour :

Jeudi 18 Octobre 2018 - 14:12
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une vidéo tournée fin août à Champigny-sur-Marne a ressurgi ces derniers jours sur les réseaux sociaux. On peut y voir des policiers insultés et provoqués par plusieurs jeunes. Son auteur a été interpellé mais cela n'a pas empêché une vague d'indignation.

Pour les syndicats de policiers, c'est une démonstration des conditions dans lesquelles les forces de sécurité doivent parfois travailler. Une vidéo montrant des policiers copieusement insultés par une bande de jeune a circulé sur Internet.

La scène a été tournée fin août dans la cité des Boullereaux, à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), durant un contrôle à la sortie du RER E, à l'aube. Les images ont ressurgi sur les réseaux sociaux mi-octobre, déclenchant un torrent d'indignation mais aussi l'interpellation de l'auteur de la vidéo.

"Salope", "pétasse", "nique les condés"... Le téléphone portable à quelques centimètres des visages des policiers, le jeune homme qui filme et ses amis insultent et provoquent les fonctionnaires, les défiant de réagir. La preuve selon eux que dans leur quartier les "condés font pas les fous".

Voir: Paris - il agresse à coups de cric la policière venue l'aider après un accident mortel

La diffusion de la vidéo a provoqué de nombreuses réactions de policiers, de syndicats, d'élus ou d'anonymes. Beaucoup saluent le sang-froid des forces de l'ordre, chacun étant resté stoïque face aux provocations.

Pour l'association MPC (Mobilisation des policiers en colère) "Ce n’est pas un cas isolé. C’est ça tous les jours". " Ces jeunes ne sont ni harcelés, ni humiliés, ni contrôlés au faciès. Ces jeunes ne sont pas des victimes. Seulement cette fois leur publication peut être rendue publique, seulement cette fois nous espérons qu’ils assumeront, et que le peuple nous comprendra", écrit le mouvement sur sa page Facebook.

Le syndicat Alliance a fait savoir que les policiers concernés allaient porter plainte et demande à la directrice départementale de la sécurité publique du Val-de-Marne d'en faire autant.

Sur le plan politique, des réactions venant essentiellement de la droite et de l'extrême-droite ont appelé à un renforcement des sanctions pour l'injure d'un policier.

L'outrage envers un dépositaire de l'autorité publique est punissable d'un an d'emprisonnement et 15.000 euros d'amende. L'injure par voie électronique d'un policier est punissable de 12.000 euros d'amende.

Lire aussi:

Digne-les-Bains: des policiers rouent de coups un homme (vidéo)

La réaction des policiers insultés a été largement saluée.


Commentaires

-