Val-de-Marne: à 17 ans, il tue son père à coups de couteau

Val-de-Marne: à 17 ans, il tue son père à coups de couteau

Publié le :

Lundi 18 Février 2019 - 17:51

Mise à jour :

Lundi 18 Février 2019 - 18:13
©Morebyless/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18, un homme a été retrouvé tué à coups de couteau dans son appartement de Boissy-Saint-Léger dans le Val-de-Marne. Son fils de 17 ans a été arrêté et a reconnu les faits.

Il a reconnu avoir tué un homme, son père. Un adolescent de 17 ans a été placé en garde à vue dans la nuit de dimanche à lundi. Le corps de son père a été retrouvé gisant sur le sol de son appartement à Boissy-Saint-Léger dans le Val-de-Marne.

Il était 20h40 dans cette commune de banlieue au sud-est de Paris. Une femme appelle les pompiers, paniquée. Elle explique être bloquée hors de chez elle car son conjoint censé être à la maison ne lui répond plus.

Les pompiers rentrent alors par la fenêtre et découvrent la victime au sol, une plaie à la tête. Il est déjà trop tard pour la victime.

L'enquête va progresser rapidement, l'investigation va croiser ce meurtre avec un autre événement survenu un peu plus tôt. Peu avant 20h, un professeur a reçu le message d'un jeune de 17 ans faisant ses adieux. Il prévient la police. Il s'agit du fils de l'homme tué chez lui.

Lire aussi: Un enfant de 7 ans tire dans la cour de récré avec l'arme de son père policier

La cavale de l'adolescent ne durera que quelques heures. Il est finalement retrouvé peut avant 1h du matin dans le 4e arrondissement de Paris. Il portait sur lui un couteau. Il a été immédiatement placé en garde à vue et a avoué devant les policiers avoir tué son père.

Les détails du mobile du meurtre ne sont pas encore connus avec exactitude. L'enquête a été confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne.

Voir aussi:

A 7 ans, il tire avec l'arme de son père dans la cour de récré

Face à son père violent, un garçonnet appelle la police et sauve sa maman

L'adolescent a admis avoir tué son père.

Commentaires

-