Val de Marne: attaque islamophobe contre la mosquée de Créteil, ce que l'on sait

Val de Marne: attaque islamophobe contre la mosquée de Créteil, ce que l'on sait

Publié le :

Vendredi 30 Juin 2017 - 09:53

Mise à jour :

Vendredi 30 Juin 2017 - 10:22
©Yaghobzadeh Rafael/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme de 43 ans a été interpellé jeudi après avoir tenté de renverser des fidèles devant la mosquée de Créteil. Aucun blessé n'est à déplorer.

Un Arménien de 43 ans a essayé, jeudi 29 aux alentours de 18h30, de renverser les fidèles devant la mosquée de Créteil. Au volant d'un 4x4, l'homme,"a tenté de forcer le passage du côté de la salle réservée aux femmes", relate Le Parisien, mais le trottoir étant trop haut, il n'y est pas parvenu. L'homme a donc fait marche arrière pour tenter d'agir une seconde fois, toujours bloqué par le terre-plein, il a fini par s'encastré dans une Clio rouge et par prendre la fuite."Ne parvenant pas à passer les obstacles, le conducteur du véhicule a poursuivi sa course, percuté un terre-plein, puis pris la fuite", a expliqué la Préfecture de police de Paris dans un communiqué.

Karim Benaïssa, le président de l'Union des associations musulmanes de Créteil (UAMC), qui gère la mosquée, a été témoin de la scène,"c'était à la fin de la prière, on sortait et puis on a vu cette voiture qui fonçait vers les murs de la mosquée". Il y avait,"quelques centaines de fidèles", pour la prière."Certains fidèles ont esquivé la voiture. Il a eu un mauvais timing, mais à quelques secondes près c'était le drame", a-t-il ajouté.

Grâce à la plaque d'immatriculation, le conducteur du 4x4 a été interpellé à son domicile, sans incident, par les forces de l'ordre une dizaine de minutes plus tard. Il a immédiatement été placé en garde à vue pour être interrogé par la police judiciaire du Val-de-Marne. Michel Delpuech, préfet de Police,"condamne fermement ces faits et met tout en oeuvre pour que l'enquête, placée sous l'autorité du procureur de la République et menée par le service départemental de police judiciaire du Val-de-Marne permettent de préciser les motivations du conducteur et de déterminer sa responsabilité pénale", explique la Préfecture de police dans son communiqué. Une perquisition a été menée jeudi soir à son domicile, a indiqué une source proche du dossier.

L'homme,"était connu des services de police pour un fait mineur", selon une source proche du dossier citée par Le Monde. Il aurait,"tenu des propos confus en référence aux attentats", qui ont frappé la France depuis 2015 selon la même source.

Selon les propos d'un fidèle recueillis par Le Parisien, le chauffeur s'était rendu sur les lieux la veille,"certains d’entre nous sont sûrs d’avoir déjà vu ce chauffeur. Il était notamment venu hier (mercredi 28) déposer une gerbe de fleurs au pied de la plaque", en hommage au génocide arménien, affirme-t-il."

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakleur, via un communiqué"condamne fermement l'agression criminelle" et se dit "d'autant plus inquiets de voir ce type d'actes criminels se renouveler".

De son côté, la préfecture du Val-de-Marne a indiqué travailler, "sur les mesures de sécurité supplémentaires à mettre en place pour garantir dans la durée", la protection des fidèles et de la mosquée.

Un homme a tenté, au volant d'un 4x4, de renverser les fidèles de la mosquée de Créteil jeudi en fin d'après-midi.


Commentaires

-