Val-de-Marne: un aide-soignant d'un Ehpad en garde à vue pour violences

Val-de-Marne: un aide-soignant d'un Ehpad en garde à vue pour violences

Publié le :

Jeudi 14 Février 2019 - 17:55

Mise à jour :

Jeudi 14 Février 2019 - 18:09
©MichaelaRehle/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un aide-soignant employé dans un Ehpad du Val-de-Marne, à Arcueil, a été mis à pied et placé en garde à vue mercredi 13 au commissariat du Kremlin-Bicêtre. Il est soupçonné d'avoir commis des violences sur une résidente âgée de 98 ans.

Un aide-soignant de l'Ehpad "La maison du grand cèdre" à Arcueil, dans le Val-de-Marne, a été placé en garde à vue mercredi. Il est soupçonné d'avoir commis des violences sur une résidente âgée de 98 ans.

Selon la direction de l'établissement, les faits son avérés comme elle l'a indiqué à RTL. "Dès que nous avons eu connaissance de ces agissements, le salarié a immédiatement été mis à pied. Les familles ont été informées de la situation de cet acte de violence insoutenable et il y a la présence de personnes comme des psychologues, qui sont la pour accompagner les professionnels et les résidents".

La famille de la victime présumée soupçonnait déjà des actes de maltraitance et avait installé une caméra de vidéosurveillance dans la chambre de la résidente.

A voir aussi: Hérault - une aide-soignante vole 11.000 euros à un patient d'un EHPAD

C'est d'ailleurs grâce à ces images que l'aide-soignant a été arrêté. Les faits se seraient déroulés durant la nuit au courant du mois de février. La résidente est tombée de son lit, elle a alors supplié qu'une personne lui vienne en aide.

Ce n'est que deux heures plus tard qu'un aide-soignant est intervenu. L'homme a alors été filmé en train de la traîner par les jambes puis par les cheveux avant de la jeter sur son lit. Avant de quitter la pièce, il l'aurait aussi insulté.

La nonagénaire s'est vue prescrire 90 jours d'ITT. Elle a en outre été hospitalisée puisqu'elle souffre d'une double fracture du fémur. Cette blessure ne seraient cependant pas due aux mauvais traitements de l'aide-soignant mais à sa chute selon Le Parisien.

L'homme, qui travaillait dans l'établissement depuis neuf ans, a été mis à pied.

A lire aussi:

Savoie: l'aide-soignante empoisonneuse de 13 personnes âgées condamnée à 25 ans de réclusion criminelle

Morte de froid à 95 ans, la chaudière de la maison de retraite était en panne

Yvelines: un employé d'une maison de retraite mis en examen pour viols

Un aide-soignant employé dans un Ehpad du Val-de-Marne est soupçonné d'avoir commis des violences sur une résidente.


Commentaires

-