Valence: un drone vient livrer un colis dans la cour de la prison, le contenu reste introuvable

Valence: un drone vient livrer un colis dans la cour de la prison, le contenu reste introuvable

Publié le :

Mercredi 16 Août 2017 - 13:24

Mise à jour :

Mercredi 16 Août 2017 - 13:32
©Caro Photos/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Mardi, un drone est venu livrer un colis dans la cour de la prison de haute sécurité de Valence (Drôme). Si l’appareil a été intercepté, le contenu de la livraison, lui, est introuvable. L'affaire est d'autant plus gênante que l'établissement est récent et abrite des détenus particulièrement dangereux.

L'ingéniosité des détenus ou de leur entourage pour faire rentrer dans l'enceinte d'une prison des objets interdits est souvent fertile. Mais le stratagème utilisé mardi 15 dans la cour de la prison de Valence (Drôme) défie l'entendement… et provoque l'embarras de l'équipe pénitentiaire. Un colis a en effet été déposé dans la cour de ce centre pénitentiaire hautement sécurisé via… un drone.

Les faits se déroulent à 15h30, un moment où la majorité des détenus son en promenade dans la cour. C'est à ce moment-là que le petit appareil téléguidé parvient à franchir les murs de surveillance et à livrer un colis au milieu des prisonniers présents.

L'alerte a été immédiatement donnée mais il était déjà trop tard. Le drone a certes été intercepté, mais le colis, lui, a été immédiatement partagé par les détenus. Et une fouille minutieuse des différentes cellules n'a pas permis pour l'instant d'en retrouver le contenu qui reste inconnu.

Les enquêteurs sont maintenant sur la piste de l'expéditeur du drone. Ils comptent sur les images enregistrées par la caméra embarquée sur l'appareil pour identifier le "pilote" et pouvoir ensuite déterminer avec certitude lequel des détenus étant le destinataire initial du colis.

Néanmoins, cette intrusion d'un drone relance la question de la sécurité des prisons françaises, d'autant que l'établissement de Valence n'est pas vétuste (il date de 2015), et affiche en principe un niveau de sécurité élevé abritant des détenus considérés comme dangereux.

Ce n'est pas la première fois qu'un drone parvient ainsi à effectuer une "livraison" dans l'enceinte d'une prison française. En janvier 2017, ce sont deux téléphones mobiles qui ont ainsi été déposés dans la prison d'Annoeullin dans le Nord.

Le drone est tranquillement venu déposer son colis dans la cour de la prison (illustration).


Commentaires

-