Var: deux adolescents qui avaient agressé un policier libérés, colère des syndicats

Var: deux adolescents qui avaient agressé un policier libérés, colère des syndicats

Publié le :

Mardi 20 Novembre 2018 - 14:36

Mise à jour :

Mardi 20 Novembre 2018 - 14:48
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les agresseurs, âgés de 16 et 17 ans, d'un policier roué de coups début novembre à Hyères ont été remis en liberté. Les syndicats policiers ont fait part de leur colère.

Les syndicats de forces de l'ordre ne décolèrent pas. Unité SGP Police et Alliance Police nationale du Var ont appelé lundi 19 à manifester devant le palais de justice de Toulon et tous les tribunaux de grande instance de France après la libération de deux adolescents accusés d'avoir agressé un policier à Hyères dans le Var, le 1er novembre dernier.

Les faits ont eu lieu à l'aube alors que le fonctionnaire de la BAC rentrait chez lui rapporte France 3. Il avait surpris deux personnes en train de casser sa voiture près de son domicile et avait fait connaître sa qualité de policier. Un des deux jeunes avait alors appelé du renfort et une dizaine de personnes étaient arrivées sur les lieux pour passer à tabac le policier. Ce dernier a été roué de coups et s'est vu prescrire cinq jours d'ITT.

Lire aussi - Un policier toulonnais agressé, "des faits très graves" selon l'Intérieur

Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur Laurent Nuñez avait alors dénoncé des "faits très graves". Les deux adolescents, âgés de 16 et 17 ans, ont été interpellés plus tard par les forces de l'ordre. Dans la foulée, ils ont été mis en examen pour violences volontaires aggravées, sur un policier, avec arme et en réunion. La justice leur reproche également des menaces de mort et des dégradations de biens.

Ils avaient été placés en détention provisoire puis ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire par le parquet de Toulon.

Le syndicat Unité SGP Police a qualifié cette décision de justice "insupportable". Et d'ajouter: "Seules la condamnation et la détention doivent guider les décisions des magistrats concernant l'agression des policiers".

Voir:

Agression d'un policier à Aulnay-sous-Bois: une vidéo mettrait en cause le fonctionnaire de la BAC

Paris: les policiers maîtrisent un homme armé à coups de trottinette

Les agresseurs d'un policier roué de coups début novembre à Hyères ont été remis en liberté.


Commentaires

-