Var: le moine confondu avec Xavier Dupont de Ligonnès témoigne

Var: le moine confondu avec Xavier Dupont de Ligonnès témoigne

Publié le :

Lundi 15 Janvier 2018 - 08:00

Mise à jour :

Lundi 15 Janvier 2018 - 08:02
Une vaste opération de police a eu lieu dans un monastère du Var, à Roquebrune-sur-Argens, mardi dernier. Un homme ressemblant à Xavier Dupont de Ligonnès a été aperçu. Il s'agissait en réalité d'un moine, qu'un témoin a pris pour l'homme recherché depuis 2011 et le meurtre de sa famille.
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans le monastère de Notre-Dame-de-Pitié à Roquebrune-sur-Argens, dans le Var, une animation peu commune a régné mardi 9 janvier dernier. Des dizaines de policiers ont perquisitionné les lieux pendant des heures, fouillant le paisible édifice pièce après pièce. Pourquoi? Deux fidèles des lieux ont alerté les autorités après avoir cru voir Xavier Dupont de Ligonnès lors d'un office religieux fin 2017.

L'homme qui est suspecté d'avoir tué sa femme et ses quatre enfants en avril 2011 à Nantes, et qui est depuis introuvable, insaisissable, a été en réalité confondu avec un moine, le frère Jean-Marie Joseph, qui s'est confié à LCI après cette vaste opération de police.

Voir aussi: Xavier Dupont de Ligonnès - le profil inquiétant d'un père de famille fervent chrétien et commercial raté

L'homme religieux, prieur en ces lieux depuis juin 2017, a donné son entière coopération aux forces de l'ordre, ouvrant toutes les portes. "Je voulais que tout soit clair pour les forces de l'ordre, qu'il n'y ait aucun doute.  Et il n’y avait ni Dupont de Ligonnès, ni sosie chez nous", a-t-il expliqué.

Car c'est en effet une vague ressemblance avec le tueur présumé qui est à l'origine de cet imbroglio. "J’ai appris par la suite que les fidèles qui avaient alerté les forces de l’ordre avaient cru reconnaître Xavier Dupont de Ligonnès dans un moine… Et c’est moi, d’après les policiers, que l’on a pris pour ce monsieur. Je suis tombé des nues. (…) Je ne lui ressemble pas du tout", a-t-il par la suite déclaré.

S'il concède comprendre le besoin des autorités de vérifier ce genre d'information, le frère Jean-Marie Joseph a toutefois trouvé le dispositif exagéré. "Je trouve que c’est beaucoup d’argent dépensé pour rien. Vingt policiers, c’est quand même beaucoup. Cette opération n’avait pas besoin d’être aussi spectaculaire".

Un moine a été confondu avec Xavier Dupont de Ligonnès mardi dernier, erreur menant à une vaste opération de police dans un monastère du Var.


Commentaires

-