Var: mort depuis trois mois dans son appartement et découvert car il ne répondait plus aux créanciers

Découverte macabre

Var: mort depuis trois mois dans son appartement et découvert car il ne répondait plus aux créanciers

Publié le :

Samedi 24 Février 2018 - 12:08

Mise à jour :

Samedi 24 Février 2018 - 12:14
Un homme de 47 ans a été retrouvé mort dans son HLM de Solliès-Pont (Var), trois mois après son décès. C'est un huissier venu procéder à une saisie qui a fait la macabre découverte.
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La macabre découverte faite à Solliès-Pont, dans le Var, semble tout avoir du drame de la solitude. Un homme a été découvert mort dans son appartement, trois mois après son décès.

Durant tout ce temps, l'absence de cet homme de 47 ans et d'origine marocaine n'aurait pas éveillé de soupçon. Ce n'est d'ailleurs pas un proche qui a alerté les autorités, ni les pompiers qui sont venus forcer la porte, mais un huissier de justice venu avec un serrurier pour procéder à une saisie-vente des biens du locataire.

Celui-ci n'avait en effet pas donné suite aux courriers de relance, et pour cause. Dans cet appartement HLM situé au rez-de-chaussé dans le quartier Sainte-Christine, l'huissier a découvert le corps de l'homme, allongé sur son canapé, rapportait vendredi 23 Var-Matin.

Lire aussi: Paris - découverte des corps en décomposition d'une mère et de sa fille

Recouvert d'une couverture, le corps était passablement dégradé. Ce qui n'est guère étonnant puisque les premières constatations du médecin légiste ont établi que la date de la mort remontait à environ trois mois. Une autopsie doit être pratiquée notamment pour confirmer l'identité de la victime. Mais déjà, l'enquête s'orienterait vers une mort naturelle.

Impossible de dire donc si cet homme, apparament en difficultés financières et en mauvaise santé, aurait pu être sauvé. Une voisine, interrogée par le quotidien régional, évoque "une personne très discrète, qui ne parlait pas". Seuls les courriers qui s'amoncelaient dans sa boîte aux lettres auraient quelque peu éveillé l'attention.

L'homme était mort sur son canapé depuis trois mois (illustration).

Commentaires

-