Vaucluse: l'incendie circonscrit dans le Luberon (photos)

Vaucluse: l'incendie circonscrit dans le Luberon (photos)

Publié le :

Mardi 25 Juillet 2017 - 09:51

Mise à jour :

Mardi 25 Juillet 2017 - 10:07
Depuis lundi matin, un incendie fait rage dans le massif du Luberon, dans le Vaucluse. Le feu a débuté près de La Bastidonne avant de se propager à l'est. En tout, 800 hectares de forêts sont partis en fumée. Ce mardi matin, le feu a été circonscrit.
© MIGUEL RIOPA / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après des heures de lutte acharnées contre les flammes, les pompiers du Vaucluse et des départements voisins, venus en renfort, ont réussi ce mardi 25 à circonscrire l'incendie qui fait rage dans le massif du Luberon, près de La Bastidonne, depuis lundi 24 au matin.

Vers 10h30, le feu avait débuté dans le massif des "Trois frères", dans le sud du Vaucluse. Mais très vite, la forte chaleur et le vent pouvant atteindre 90 kilomètres par heure ont attiser le feu. Pas moins de 800 hectares détruits plus tard, les 500 pompiers mobilisés ont finalement réussi à circonscrire le feu.

Depuis lundi, une centaine d'habitations ont été évacuées et l'A51 a même été fermée entre Pertuis et Manosque. Ce mardi dans la matinée, cette route a pu être rouverte avec le risque toutefois qu'une nouvelle fermenture survienne. Mais ce n'est pas fini: un feu circonscrit est loin d'être un feu éteint et toute cette journée de mardi, les pompiers seront encore sur place pour mettre fin au sinistre.

Le feu ne progresse plus mais reste bien présent et la météo promet ce jour des températures avoisinant les 30 degrés dans la zone, d'après Météo France. Mais les pompiers pourront miser sur un vent plus faible que lundi.

Sur leurs différents comptes Twiiter, les Services départementaux d'incendie et de secours ont partagé et publié des photos de la catastrophe et tenu au courant la population de l'avancée de leur travail. Ils ont aussi prié les citoyens à plusieurs reprises de ne pas saturer les numéros d'urgence pour éviter tout drame et de rester confiné chez eux si aucun ordre d'évacuation n'était donné. Quatre pompiers ont été blessés dont un sérieusement.

Pas moins de 500 pompiers sont mobilisés depuis lundi 24 (illustration).


Commentaires

-