Vaucluse: un violent incendie se rapproche dangereusement des habitations (photos)

Une centaine de pompier sur place

Vaucluse: un violent incendie se rapproche dangereusement des habitations (photos)

Publié le :

Lundi 24 Juillet 2017 - 15:08

Mise à jour :

Lundi 24 Juillet 2017 - 15:21
Depuis ce lundi, un feu de forêt fait rage dans le Vaucluse. Le feu parti du massif dit des "Trois frères" à la Bastidonne est arrivé à 800 mètres de certaines habitations par endroit.
© STRINGER / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les fortes chaleurs et le vent peuvent provoquer des incendies de grande ampleur comme ce lundi 24 au matin dans le Vaucluse. En effet, un feu est parti du massif des "Trois frères", à la Bastidonne. Il a depuis ravagé plus de soixante hectares de végétation en direction de l'est. L'épaisse fumée qui se dégage de l'incendie est visible à plus de trente kilomètres de là.

Selon le Dauphiné Libéré, les premières habitations qui pourraient être touchés par les flammes se trouvaient en début d'après-midi à 800 mètres de la ligne de feu. Des pompiers ont bien sûr été appelés sur les lieux. Depuis ce lundi matin, ils sont une centaine à combattre le feu accompagnés de quatre Canadairs. Deux Trackers, avions bombardiers d'eau, ont aussi été dépêchés.

Pas moins de 350 autres soldats du feu sont attendus en renfort dès ce lundi après-midi. Les départements voisins ont en effet répondu présents face à l'urgence. L'incendie s'étend dangereusement vers le pont Mirabeau, situé à quelques centaines de mètres de l'autoroute A51.

"Nous sommes en train de réorienter notre dispositif pour aller prêter main forte à nos collègues du Vaucluse", a expliqué le commandant Christian Médani du service départemental d'incendie et de secours (SDIS) des Bouches-du-Rhône à France Bleu Vaucluse. Le SDIS des Bouches-du-Rhône a envoyé soixante pompiers en renfort pour éviter que le feu n'atteigne leur département.

Ce lundi, les zones forestières du Var, du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône sont interdites au public en raison des fortes chaleurs et du vent, le mistral souffle à 90 km/h par heure par endroit. Ces deux facteurs sont à l'origine du "risque d'incendie exceptionnel" déclenché.

Pas moins de quatre Canadairs ont été envoyés sur place.

Commentaires

-