Vendée: un tremblement de Terre au large de Noirmoutier

Vendée: un tremblement de Terre au large de Noirmoutier

Publié le :

Lundi 16 Octobre 2017 - 12:59

Mise à jour :

Lundi 16 Octobre 2017 - 13:07
© CHRISTIAN MIRANDA / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un séisme d'une magnitude de 3,4 sur l'échelle de Richter s'est produit dans la nuit de dimanche à ce lundi en Vendée. La secousse de faible puissance n'a pas fait de dégât mais a été ressentie à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde.

La terre a tremblé en Vendée dans la nuit de dimanche 15 à ce lundi 16. Un séisme d'une magnitude de 3,4 sur l'échelle de Richter s'est produit à quelques encablures de Noirmoutier-en-l'Ile, a fait savoir le Réseau national de surveillance sismique (RéNass). La secousse de faible intensité n'aurait cependant fait aucun dégât selon les premières constatations.

Survenue à 0h44, elle était à peine asses forte pour être repérée par les habitants de la région. On considère en effet que c'est à partir d'une magnitude d'environ 3 que les tremblements de terre peuvent être ressentis.

Des internautes ont affirmé avoir senti le séisme jusqu'à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), ville située à une quarantaine de kilomètres de l'épicentre. Comme lors de chaque évènement de ce type, les personnes ayant été directement témoins de la secousse sont invitées à le signaler au RéNass ou au Bureau Central sismologique. Ces données peuvent en effet servir à étudier plus précisément le phénomène.

Les tremblement de terre ne sont pas rares en France, et particulièrement dans le nord de la côte atlantique et dans le Sud-est de la France. Rennes (Ille-et-Vilaine) avait ainsi connu un séisme d'une magnitude de 3,9 fin septembre. Et entre le tremblement de terre de la nuit dernière et ce lundi à midi, pas moins de quatre secousses allant de 0,3 à 2,9 sur l'échelle de Richter ont été enregistrées. Ils s'en produit environ 1.500 par an.

Toutefois, la région PACA pourrait (et même devrait) être touchée un jour où l'autre par un séisme d'une magnitude d'environ 7, ce qui pourrait occasionner des centaines de victimes. Leur fréquence s'analyse cependant à l'échelle des décennies. 

Environ 1.500 séismes de faible intensité se produisent chaque année en France.

Commentaires

-