Verdun: une fillette de 3 ans victime d'une hémorragie mortelle après une banale opération des amygdales

Verdun: une fillette de 3 ans victime d'une hémorragie mortelle après une banale opération des amygdales

Publié le :

Mercredi 12 Avril 2017 - 19:31

Mise à jour :

Mercredi 12 Avril 2017 - 19:32
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La petite Eline, trois ans, rentrait chez elle dans la Meuse jeudi après une opération des amygdales quand l'enfant a été victime d'une hémorragie mortelle. Les causes en sont pour l'instant inexpliquées. Une enquête à été ouverte

La petite Eline avait seulement trois ans. Elle venait de subir une banale ablation des amygdales à l'hôpital de Verdun (Lorraine) ce jeudi 6, et rentrait chez elle en compagnie de ses parents. Au seuil de sa maison, à Rouvrois-sur-Meuse (Meuse), la petite est subitement prise d'un malaise grave. L'enfant tombe même en arrêt cardio-respiratoire. Les parents appellent les secours qui arrivent rapidement, mais ne peuvent rien faire. Constatant que l'enfant est en pleine hémorragie, ils la transportent d'urgence à l'hôpital de Verdun, où elle avait connu le jour même le bloc opératoire. Mais il est trop tard, Eline décédera dans l'ambulance.

Passée la stupeur reste l'incompréhension. Que s'est-il passé pour que l'enfant décède ainsi des suites d'une opération pourtant courante et peu invasive? D'autant que l'intervention s'était déroulée sans complication, et était pratiquée par un chirurgien expérimentée, qui effectue le geste parfois à plusieurs reprises la même journée. L'enfant se rétablissant normalement, elle avait pu rentrer chez elle dans la foulée, quelques heures après l'intervention.

Le parquet de Verdun a ouvert une enquête et les parents ont déposé plainte pour "homicide involontaire".

En février 2015, à l'hôpital de Toulouse, un enfant de 21 mois était mort dans des circonstances similaires. Après une opération des amygdales, la malheureuse victime, pour une raison inexpliquée, s'est mise à saigner abondamment et était finalement morte après quatre jours passés en service de réanimation suite à cette hémorragie.

Le chirurgien qui a pratiqué l'opération banale était expérimenté (image d'illustration).


Commentaires

-