Vernouillet: des promeneurs découvrent un cadavre calciné dans la forêt

Vernouillet: des promeneurs découvrent un cadavre calciné dans la forêt

Publié le :

Vendredi 01 Septembre 2017 - 15:51

Mise à jour :

Vendredi 01 Septembre 2017 - 16:31
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Des restes d'un corps calciné ont été découverts en bordure d'un chemin à Vernouillet (Yvelines) par des promeneurs jeudi. La police judiciaire de Versailles a été saisie de l'enquête.

C'est une découverte macabre qu'on fait une mère et sa fille qui se promenaient jeudi 31 en forêt de Vernouillet dans les Yvelines. En effet, elles ont découvert un corps humain calciné en en bordure d’un chemin limitrophe à Médan rapporte Le Parisien.

Le journal précise que mardi 29, la fille "aurait vu un os, qu’elle a pensé être celui d’un animal" sur le même chemin sans y prêter plus d'attention. Finalement, jeudi 31 août, les deux femmes découvrent avec horreur qu'il s'agit d'un corps humain atrocement brulé, elles préviennent donc rapidement les forces de l'ordre qui se rendent sur place pour faire des constatations et entamer leur enquête. Selon les premiers éléments communiqués par ces dernières, le corps de la victime a été brûlé avec des pneus.

"Tant qu'on ne sait pas par où ils sont passés, il faut partir des entrées et se rapprocher petit à petit jusqu'au lieu de découverte du corps, ça fait des km² à passer au peigne fin", a fait savoir une source proche de l'enquête au Parisien.

L'enquête s'annonce difficile compte tenu de l'état de dégradation du cadavre. L'enquête de voisinage n'a pour l'instant rien donné puisque les habitants n'ont pas remarqué d'allées et venues suspectes pas plus qu'ils n'ont aperçu de fumée. Aucune disparition inquiétante n'a été recensée sur la commune.

Le parquet s'est refusé à tout commentaire et n'a pas précisé si la victime avait pu être identifiée. La police judiciaire de Versailles a été saisie de l'enquête.

L'enquête s'annonce difficile compte tenu de l'état de dégradation du cadavre.


Commentaires

-