Vielle-Saint-Girons: le pédophile récidiviste filmait les enfants sur une plage naturiste

Vielle-Saint-Girons: le pédophile récidiviste filmait les enfants sur une plage naturiste

Publié le :

Samedi 26 Août 2017 - 13:02

Mise à jour :

Samedi 26 Août 2017 - 13:09
Un pédophile sous contrôle judiciaire a été interpellé jeudi alors qu’il filmait de très jeunes enfants sur la plage naturiste de Vielle-Saint-Girons (Landes). Il avait déjà été condamné pour consultation d’images pédopornographiques en 2014.
© GEORGES GOBET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les films à caractère pédopornographique retrouvés sur le téléphone portable ne laissent guère de place au doute, et la perquisition du domicile puis les aveux du pervers sont venus confirmer les faits. Un homme de 55 ans, déjà connu de la justice pour ses penchants pédophiles, a été interpellé jeudi 24 alors qu’il filmait des enfants sur la plage naturiste de Vielle-Saint-Girons, dans les Landes.

C’est le MNS (Maître-nageur sauveteur) en service qui a repéré le comportement suspect de cet homme qui s’attardait dans les environs, armé de son téléphone portable, rapporte France Bleu. Il a donc prévenu les gendarmes, un réflexe salué par le procureur de la République. Les militaires sont donc intervenus et ont interpellé le quinquagénaire.

Les vidéos ont montré sans équivoque l’intérêt du voyeur pour les jeunes enfants dont il filmait les parties intimes en gros plan. Des faits qui ont conduit à la perquisition de son domicile. L’analyse de son ordinateur a démontré qu’il consultait régulièrement des images à caractère pornographique.

L’homme, célibataire et sans emploi, se trouvait sous contrôle judiciaire avec interdiction d’aborder des mineurs. Il avait en effet été condamné en 2014 pour la consultation de telles images, un délit punissable de deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende. La peine encourue par le récidiviste devrait être cette fois plus importante. En effet, l’information judiciaire le concernant porte cette fois non seulement sur la consultation mais aussi sur l’enregistrement d’images pornographiques de mineurs.

Or le code pénal prévoit une peine de cinq ans de prison et 75.000 euros d’amende pour le fait de fixer de telles images, même sans objectif de diffusion lorsqu’il s’agit de mineurs de 15 ans. Les poursuites concernent également les faits d’atteinte à l’intimité, qui interdit de filmer des personnes même dans un lieu public si ces images ont un caractère sexuel.

Le naturisme est par principe interdit dans les lieux publics au nom de la loi sur "l'exhibition sexuelle". Néanmoins le législateur a précisé que "l’incrimination a été formulée de manière à écarter toute possibilité de poursuivre à l’encontre de personnes se livrant au naturisme, dans des lieux spécialement aménagés à cet effet", rappelle la fédération français de naturisme. Des plages peuvent donc y être dédiées, notamment par arrêté.

L'homme a été repéré par le maître-nageur sauveteur de la plage (illustration).


Commentaires

-