Viol et meurtre d'Angélique: "bouleversé", David Ramault risque de se suicider

Viol et meurtre d'Angélique: "bouleversé", David Ramault risque de se suicider

Publié le :

Mardi 01 Mai 2018 - 11:56

Mise à jour :

Mardi 01 Mai 2018 - 12:02
David Ramault, qui a reconnu avoir violé et mis à mort la jeune Angélique Six, 13 ans, a été placé en détention provisoire lundi soir. Son avocat craint qu'il ne se suicide, effondré par la gravité de ses actes.
©Facebook
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est l'avocat (commis d'office) de David Ramault qui a tenu à tirer la sonnette d'alarme. Le défenseur de celui qui a reconnu avoir violé la petite Angélique Six (13 ans) avant de l'étrangler à mort avec son propre pantalon craint que son client ne se suicide.

Maître Eric Demey a décrit en effet ce mardi sur l'antenne d'Europe 1 un homme "bouleversé, en larmes à plusieurs reprises" qui explique son passage à l'acte comme "une sorte de cauchemar". David Ramault a reconnu ce week-end, lors de sa garde à vue, être bien le meurtrier d'Angélique, une adolescente qu'il connaissait bien, après avoir eu du désir pour la jeune fille. Il avait consommé au préalable de la bière et des stimulants sexuels alors que sa femme était partie quelques jours en vacances avec leurs deux enfants.

Sur l'antenne de France Info cette fois, l'avocat explique craindre le pire: "J’ai pu constater de visu qu’il y avait un risque majeur de suicide, j’ai signalé ce fait, qui, d’ailleurs, avait déjà été pris en compte par le parquet". David Ramault a été placé en détention lundi 30 dans la soirée à la prison de Séquedin (Nord) en faisant l'objet d'une attention particulière.

Lire aussi - Meurtre d'Angélique: le récit insoutenable de David Ramault

Toujours selon l'avocat, la première audition devant un juge d'instruction devrait intervenir au mois de juin.

David Ramault avait déjà été condamné une première fois en 1996 pour viol sur mineure sous la menace d'une arme, des faits datant de 1994 alors qu'il était tout jeune adulte. Condamné aux assises, il était sorti de prison en 2000 et n'avait plus refait parler de lui, menant une vie en apparence normale entre son poste de chauffeur de bus, sa femme et ses deux enfants.

David Ramault risquerait de se donner la mort selon son avocat.


Commentaires

-