Violente agression au CHU de Rennes

Violente agression au CHU de Rennes

Publié le :

Mardi 11 Juin 2019 - 19:46

Mise à jour :

Mardi 11 Juin 2019 - 19:47
© PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une jeune femme hospitalisée au CHU de Rennes a violemment agressé quatre soignants lundi. Les victimes ont porté plainte.

 

Les faits sont d'une rare violence. Une patiente du CHU de Rennes (Ille-et-Vilaine) a violemment agressé pas moins de 4 personnels de santé lundi. Il aura fallu pas moins de cinq agents de l’équipe du service de sécurité pour maîtriser la jeune femme particulièrement agressive.

"Les équipes se sont retrouvées à terre sous les coups", a fait savoir le syndicat Sud dans un communiqué selon France Bleu Armorique. Et d'ajouter: "C'est une personne dont je ne pourrai pas divulguer les problèmes de santé en raison du secret médical. Elle s'est agitée subitement suite à une longueur dans la prise en charge des soins due aux problèmes de lits d'aval sur l'hôpital".

Voir - Urgences: après trois mois de grève, Buzyn propose une "stratégie d'ensemble"

Les victimes, un médecin, deux aides-soignants et une infirmière, ont déposé plainte auprès du commissariat et ont déclaré un accident du travail.

Ce type de violence "est régulier, le problème c'est qu'on l'a banalisé", a dénoncé un syndicaliste auprès de la radio. "Les professionnels se font régulièrement insulter, cracher dessus, traiter de tous les noms d'oiseaux imaginables. A un moment donné c'est trop", a-t-il tranché.

Ce fait divers intervient alors qu'un important mouvement de grève touche les services des urgences des hôpitaux français pour dénoncer des conditions de travail particulièrement dégradés. Le mouvement, débuté le 18 mars à l'hôpital Saint-Antoine à Paris après "l'agression de trop" contre un soignant, a essaimé dans une vingtaine de services d'urgences de l'AP-HP. Selon un rapport du Sénat de 2017, les urgences ont vu leur fréquentation doubler en 20 ans, avec près de 21 millions de passages enregistrés en 2016.

Lire aussi:

Urgences de Lariboisière: des soignants en arrêt maladie, un "dévoiement" pour Buzyn

Aux urgences, le malaise perdure, les grèves se multiplient

Une jeune femme hospitalisée au CHU de Rennes a violemment agressé quatre soignants lundi.

Commentaires

-