Voiture volée, mineurs et course-poursuite: deux policiers gravement blessés

Voiture volée, mineurs et course-poursuite: deux policiers gravement blessés

Publié le :

Mardi 18 Septembre 2018 - 12:49

Mise à jour :

Mardi 18 Septembre 2018 - 12:59
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux policiers ont été gravement blessés suite à une course-poursuite entre la Bac et une voiture volée, dans la nuit de lundi à ce mardi dans le Val-d'Oise. Selon leurs collègues, le conducteur, mineur, les aurait volontairement percutés.

Deux policiers ont été renversés, dans la nuit de lundi 17 à ce mardi 18, alors qu'ils tentaient d'intercepter une voiture volée dans le Val-d'Oise. Selon les premiers éléments rapportés, le véhicule dans lequel se trouvait quatre mineurs, aurait délibérément foncé sur eux pour éviter un barrage.

La course folle a débuté lorsque le véhicule et ses occupants ont été repérés sur l'autoroute A15 par une équipe de la Bac qui les a pris en chasse. La course-poursuite qui s'en est suivie aurait duré une vingtaine de minutes.

Un barrage a alors été mis en place à hauteur d'Osny, avec notamment déploiement d'une herse. Les deux policiers en question, un homme de 37 ans et une femme de 30 ans, se trouvaient sur le trottoir à hauteur du dispositif. Pour l'éviter, la voiture est montée sur le trottoir.

Voir: Marseille - deux policiers blessés par balle à la sortie d'une boîte de nuit

Selon les témoignages de policiers rapportés par Le Parisien, la voiture aurait fait cet écart volontairement et n'aurait pas ralenti. Ils évaluent par ailleurs à 80km/h la vitesse du véhicule au moment de l'impact.

Les deux fonctionnaires ont été projetés à une vingtaine de mètres sous la violence du choc. Souffrant tous les deux de fractures et de graves blessures à la tête, ils ont été hospitalisés, l'un d'eux héliporté en "urgence absolue".

Des renforts de la Bac ont finalement permis l'interpellation des quatre occupants du véhicule âgés de 16 à 17 ans. Selon LCI qui cite une source proche du dossier, l'un d'eux faisait l’objet d’une mesure judiciaire et devait être placé en centre éducatif fermé. Il a été convoqué à plusieurs reprises, mais il ne s’est jamais présenté, et aucun mandat d’amener n’a été délivré.

Lire aussi:

Belgique: un policier tué par balle lors d'un contrôle

Nîmes: son permis en poche depuis 2 jours, elle force un barrage de gendarmerie

Les deux policiers ont été gravement blessés. Quatre mineurs ont été interpellés.

Commentaires

-