Vol Air France dérouté: un homme en garde à vue, la compagnie porte plainte

Vol Air France dérouté: un homme en garde à vue, la compagnie porte plainte

Publié le :

Lundi 21 Décembre 2015 - 11:41

Mise à jour :

Lundi 21 Décembre 2015 - 11:48
Un passager du vol Air France dérouté au Kenya après la découverte d'un colis suspect samedi a été placé en garde à vue ce lundi matin. Dans le même temps, la compagnie aérienne a porté plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui.
©AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un passager du vol AF463 entre l'île Maurice et Paris a été placé en garde à vue après qu'une bombe factice a été retrouvée à bord de l'avion samedi 19, obligeant ce dernier a atterrir en catastrophe au Kenya.

D'après Europe-1, un couple a été interpellé ce lundi matin à la descente de l'avion à Paris mais seul l'homme a été placé en garde à vue. Il s'agirait d'un ancien policier affecté à La Réunion. Très tôt les enquêteurs ont estimé que le colis suspect ne pouvait avoir été déposé que par des passagers, l'avion ayant été inspecté avant son décollage et rien d'anormal n'avait été signalé. D'après BFMTV, ce passager serait celui qui a découvert l'engin dans les toilettes de l'avion.

Plus tôt dans la journée, un porte-parole d'Air France avait par ailleurs annoncé que la compagnie avait déposé une plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui au tribunal de grande instance de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Le procureur de la République avait déjà ouvert une enquête la veille à la demande de la compagnie aérienne.

Samedi, un passager du vol AF463 en provenance de l'île Maurice à direction de Paris avait donné l'alerte après la découverte d'un colis suspect dans les toilettes. A la suite de quoi, le vol avait dû être dérouté en catastrophe vers Mombasa au Kenya et les passagers et membres de l'équipage évacués. Ces deniers avaient été placés dans un hôtel mis à leur disposition pendant que l'objet était examiné.

Ce dernier s'était finalement révélé inoffensif. Il s'agit d'un ensemble composé de cartons et d'une espèce de minuteur, avait indiqué Air France lors d'une conférence de presse, évoquant alors une fausse alerte. Acte de malveillance ou plaisanterie de mauvais goût, l'enquête devra le déterminer. 

 

 

 

L'avion Air France a dû atterrir en catastrophe à Mombasa, au Kenya.


Commentaires

-