Le mystérieux "félin noir" des Vosges, un gros chat qui court toujours

Le mystérieux "félin noir" des Vosges, un gros chat qui court toujours

Publié le :

Dimanche 16 Septembre 2018 - 17:16

Mise à jour :

Dimanche 16 Septembre 2018 - 17:54
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les gendarmes des Vosges ont été mobilisés samedi pour retrouver un "félin noir" en liberté. Mais il ne s'agirait en fait que d'un gros chat sauvage.

Il n'y aurait ni panthère, ni jaguar dans les Vosges mais simplement un gros chat noir. Les inquiétudes ont été levées concernant la présence d'un gros félin non-identifié, signalé samedi 15 dans le secteur d'Etival-Clairefontaine.

A la mi-journée un individu avait prévenu les gendarmes après avoir vu et filmé un animal ressemblant à un chat mais beaucoup plus gros selon son témoignage. Une dizaine de militaires ont été mobilisés afin de retrouver la mystérieuse bête. Les cirques susceptibles de se trouver dans la région ont également été contactés afin de s'assurer qu'il ne leur manquait pas un fauve.

C'est finalement l'Office national de chasse et de la faune sauvage (ONCFS) qui a permis de lever les inquiétudes alors que les habitants de la région étaient appelés à éviter les promenades par mesure de sécurité. Ses agents ont étudié les images tournées ainsi que les empreintes laissées par l'animal.

Ils ont conclu qu'il s'agissait d'un chat sauvage, rapporte France Bleu. Un terme qui peut évoquer soit un chat haret (domestique redevenu sauvage) ou un chat forestier, une espèce particulièrement présente dans l'Est de la France. 

Ce n'est pas la première fois que les autorités sont alertées après qu'un "fauve" soit signalé. Les gendarmes avaient ainsi été appelées pour capturer un "puma" dans l'Hérault en mars dernier. On peut également citer la chasse au "tigre" de Seine-et-Marne.

Voir: Alerte au léopard "dangereux": ce n'était qu'un gros chat, les gendarmes en plaisantent

Toutefois, de véritables incidents ont déjà été recensés. En juin dernier, plusieurs grands carnivores se sont échappés d'un zoo en Allemagne suite à des inondations. Les lions, les tigres et le jaguar ont pu être récupérés mais un ours a dû être abattu. En novembre dernier, un tigre s'était échappé en plein Paris et avait dû être tué par son propriétaire.

Lire aussi:

Un jaguar, des tigres et des lions s'échappent d'un zoo allemand, un ours abattu

Le "félin noir" des Vosges a été identifié comme un chat sauvage.

Commentaires

-