"Votre dépression touche à sa fin": Burger King se moque d'Arras, la ville réplique

Campagne publicitaire

"Votre dépression touche à sa fin": Burger King se moque d'Arras, la ville réplique

Publié le :

Mercredi 11 Janvier 2017 - 16:51

Mise à jour :

Mercredi 11 Janvier 2017 - 17:04
Pour annoncer l'ouverture d'un restaurant à Arras (Pas-de-Calais), Burger King a réalisé une affiche publicitaire qui stipule aux habitants que leur "dépression" devrait bientôt prendre fin. La ville a rapidement répliqué sur Twitter, avec beaucoup d'humour.
©Capture d'écran Twitter

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

Sa campagne de pub a beaucoup fait parler. Pour annoncer l'ouverture d'un restaurant à Arras (Pas-de-Calais), le 17 mars prochain, Burger King a décidé de jouer la carte de l'humour, quitte à ne pas plaire à certains. La chaîne de fast-food américaine a donc réalisé une affiche avec un slogan sujet à interprétation: "votre dépression touche à sa fin". Face à cette "provocation", certains se sont indignés sur les réseaux sociaux tandis que d'autres s'en sont amusés.  

La ville, elle, a souhaité répondre sur le même ton de l'humour. "Dépression? Vous allez vous y faire... on a tout pour être heureux à #Arras. Bienvenue chez nous", a ainsi écrit la commune sur Twitter. Le tout accompagné d'une image où sont référencées, entre deux tranches de pain, les différentes activités culturelles de la ville: "Arras film festival", "Main square festival" ou encore "Versailles à Paris". "Même dans notre petite ville de 40.000 habitants, on a du répondant. Nous avons voulu utiliser les même codes que Burger King", a expliqué au micro de RTL Christophe Tournay, l'attaché de presse de la ville.

Malgré tout, Burger King a reçu de nombreuses critiques. Suite à quoi, la chaîne de fast-food a tenu à se justifier, affirmant que la campagne n'avait pas pour but de froisser la ville et ses habitants. "La déprime n'est pas liée au fait d'habiter à Arras, mais au fait que, jusqu'à maintenant, il n'y avait pas de Burger King ici et qu'il y a de quoi déprimer quand on aime se faire plaisir en mangeant un bon burger", a expliqué l'un de ses porte-paroles à L'Express.

Ce n'est pas la première fois que Burger King se joue des autres dans ses campagnes publicitaires. En décembre dernier, le roi du Whopper, qui devait s'implanter à Berck (Hauts-de-France), avait lancé une pique à son concurrent McDonald's. Il avait réalisé une affiche publicitaire dans laquelle était inscrit: "derniers jours pour aller chez la concurrence".

 

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Burger King affirme que la campagne de publicité n'avait pas pour but de froisser Arras et ses habitants.

Commentaires

-