Des parents condamnés pour avoir menti sur la maladie de leur fille

Des parents condamnés pour avoir menti sur la maladie de leur fille

Publié le :

Mercredi 29 Novembre 2017 - 15:52

Mise à jour :

Mercredi 29 Novembre 2017 - 16:02
Un couple de parents originaire de Saint-Valérien dans l'Yonne a été condamné mardi à cinq mois de prison ferme pour escroquerie. En 2013, ils avaient monté une association pour récolter des fonds et venir en aide à leur petite fille, qu'ils disaient gravement malade. Mais un médecin avait flairé l'arnaque et alerté les autorités.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les parents de la petite Lydie ont été condamnés mardi 28 par le tribunal de Sens dans l'Yonne à cinq mois de prison ferme pour escroquerie selon France Bleu Auxerre.

En 2013, cette mère aujourd'hui âgée de 36 ans et le père de 39 ans, originaires de Saint-Valérien, croulaient sous les dettes et ils avaient décidé de monter une association, "Le souffle de Lydie", pour récolter des fonds afin de venir en aide à leur enfant, qu'ils disaient gravement malade.

Ils prétendaient que Lydie avaient besoin d'une greffe de poumons. Des manifestations de soutien avaient même été organisées, leur permettant de récolter pour 2.300 euros de fonds et même de "gagner" un fauteuil roulant.

La petite fille avait neuf ans à l'époque des faits. Bercée par les mensonges de ses parents, elle se croyait atteinte d'un cancer et pensait même qu'elle allait mourir. Sauf qu'elle était simplement asthmatique.

Lire aussi: Maëlys - un escroc usurpe l’identité de sa mère pour de l’argent

La mère assurait qu'elle souffrait d'une broncho-pneumopathie obstructive chronique cancéreuse, une maladie chronique très grave qui ne touche pas les enfants.

A l'audience, elle a soutenu face à la procureure qu'elle n'avait "pas menti": "Je me suis trompée sur le diagnostic". Son mari a reconnu l'escroquerie, même s'il a avoué avoir fait aveuglément confiance à sa femme sur la maladie de Lydie.

Les deux parents ont été condamnés à cinq mois de prison ferme et dix autres avec sursis. Ils devront aussi rembourser plusieurs centaines d'euros aux particuliers qu'ils ont floués et verser 3.000 euros au conseil départemental pour préjudice moral.

Les parents de la petite Lydie ont été condamnés à cinq mois de prison ferme pour avoir menti sur la maladie de leur fille et gagné de l'argent sur son dos.


Commentaires

-