Yvelines: la mère d'un élève de 11 ans mord le principal du collège

Yvelines: la mère d'un élève de 11 ans mord le principal du collège

Publié le :

Mercredi 22 Novembre 2017 - 14:55

Mise à jour :

Mercredi 22 Novembre 2017 - 15:03
© FRED DUFOUR / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le principal du collège Guy-de-Maupassant à Houilles, dans les Yvelines, a porté plainte mardi après avoir été agressé par la mère d'un élève. Il l'accuse de l'avoir mordu au coude. Une rumeur infondée sur les réseaux sociaux expliquait qu'elle l'avait aussi poignardé.

Une rumeur courrait mardi 21 après-midi sur les réseaux sociaux, à propos de l'agression du principal du collège Guy-de-Maupassant à Houilles, dans les Yvelines. Soi-disant qu'il a été poignardé par un parent d'élève.

Mais selon Le Parisien, qui rapporte les faits, le coup de couteau présumé a été rapidement démenti. Une agression a cependant été confirmée, ou a tout du moins donné lieu à une plainte du principal.

Lire aussi: Nouméa: un lycéen agresse au couteau son prof de maths en plein cours et le blesse à la cuisse

Il accuse la mère d'un élève de 11 ans, scolarisé dans son collège, de l'avoir mordu au niveau du coude, suite à "un différend qui a fortement dégénéré". Cette maman avait été convoquée pour évoquer le comportement de son enfant en cours.

"Les enfants ont été traumatisés par cette agression physique choquante, qui s’est produite sous leurs yeux. Ils ont aussi vu la police et les pompiers arriver dans la cour, ce qui n’est pas banal. Beaucoup sont rentrés chez eux choqués", a expliqué auprès du Parisien Nicolas Lemettre, responsable de l’association de parents d’élèves FCPE (association de parents d'élèves adhérents).

"Je sais qu’il signifiait l’exclusion temporaire d’un élève à sa mère et qu’elle ne l’a pas accepté avant de l’agresser. Nous sommes inquiets de voir ces gestes d’incivilité qui sont, fort heureusement, assez rares. Mais il est de plus en plus difficile d’assurer l’autorité et l’agression n’est jamais acceptable", a aussi témoigné Xavier Marciniak, secrétaire départemental du SNPDEN-UNSA.

L'auteure présumée des violences contre le principal, une mère de famille âgée de 45 ans, a été entendue au commissariat de Sartrouville.

Le principal du collège Guy-de-Maupassant, à Houilles dans les Yvelines, a porté plainte contre la mère d'un élève qu'il accuse de l'avoir agressé.


Commentaires

-