Yvelines: suicidaire, il prend la nationale à contresens et tue une personne

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 10 juin 2019 - 18:55
Image
Camion de pompiers à Nantes (ouest) le 28 mars 2018
Crédits
© LOIC VENANCE / AFP
Un jeune de 22 a tenté de se suicider en empruntant une route à contresens dans les Yvelines, une personne est morte dans une collision avec sa voiture.
© LOIC VENANCE / AFP

Un jeune suicidaire de 22 ans a emprunté la RN12 à contresens à hauteur de Bois-d'Arcy dans les Yvelines avec l'intention de se tuer au volant de sa voiture dans la nuit de dimanche 9 à ce lundi 10. Après avoir percuté une première voiture il est entré en collision avec une camionnette, l'homme qui était à bord est mort sur le coup.

Un jeune homme a été pris en charge avec un pronostic vital très engagé dans la nuit de dimanche à ce lundi dans les Yvelines, à hauteur de Bois-d'Arcy sur la RN12.

Ses parents, habitants la Loire-Atlantique venaient de prévenir la police des envies suicidaires de leur fils de 22 ans lorsque celui-ci a emprunté en voiture et à contresens la route nationale en pleine nuit.

Au volant de sa Clio, le jeune qui espérait en finir, a tout d'abord percuté la Dacia Sandero d'une policière qui rentrait chez elle après une journée de travail. Elle n'a finalement été que légèrement blessée.

A voir aussi: Belfort: accusé de harcèlement, le propriétaire d'un Leclerc se suicide

Le premier choc n'a visiblement pas arrêté le jeune suicidaire qui a poursuivi sa course folle jusqu'à une nouvelle collision avec une camionnette environ un kilomètre après.

Le conducteur du véhicule, âgé de 47 ans, n'a pas survécu au choc violent et frontal avec la Clio, rapporte Le Parisien.

Le jeune homme a quant à lui été rapidement pris en charge par les secours, son pronostic vital était alors très engagé.

A lire aussi:

Il poignarde à mort sa femme et tente de se suicider avec une tronçonneuse

Victime d'un accident en 1982, il va toucher plus de 5 millions d'euros

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.