Zainab, 6 ans, enlevée, violée, tuée et abandonnée dans une décharge

7e victime en moins d'un an

Zainab, 6 ans, enlevée, violée, tuée et abandonnée dans une décharge

Publié le :

Jeudi 18 Janvier 2018 - 10:52

Mise à jour :

Jeudi 18 Janvier 2018 - 10:59
Début janvier, le corps de Zainab, six ans, est retrouvé sur un tas d'ordures dans la ville de Kasur au Pakistan. La fillette a été violée et tuée. Il s’agirait de la septième victime d'un tueur en série qui sévit sur place depuis un an.
© ARIF ALI / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le calvaire de la petite Zainab secoue le Pakistan. La petite fille de six ans a été enlevée par un homme alors qu'elle rentrait de l'école à Kasur, une grande ville à l'est du pays, non loin de la frontière indienne, début janvier.

Quatre jours plus tard, son corps sans vie a été retrouvé, abandonné sur un tas d'ordure. La petite fille a été atrocement violée et tuée rapporte les médias locaux. L'affaire, très choquante, a pris une dimension nationale et de nombreuses veillées ont été organisées à travers le pays pour dénoncer le martyr de la fillette et l'inaction des pouvoirs publics.

Le hashtag #JusticePourZainab a envahi les réseaux sociaux, et la colère est montée dans cette ville de 300.000 habitants. Des milliers de personnes s’en sont pris à des bâtiments officiels, incendiant des maisons de policiers pour dénoncer leur inaction supposée. En effet, depuis la découverte du corps, aucun suspect n'a encore été interpellé. Deux protestataires ont été tués par des tirs de la police.

Lire aussi - Au Pakistan, la ville de Kasur terrifiée par un tueur en série d'enfants

La Prix Nobel de la paix 2014 pakistanaise, Malala Yousafzai, connue pour son engagement en faveur de l'éducation des petites filles, a aussi appelé le gouvernement à agir au plus vite.

L'autopsie du corps de la petite victime a permis d'isoler un ADN qui appartiendrait au violeur et meurtrier présumé de Zainab. Un ADN qui a déjà été retrouvé sur les corps d'au moins six autres enfants tués en moins d'un an dans la région de Kasur. Seule une petite fille de six ans a survécu à son agresseur. Retrouvée en novembre, elle aussi dans une décharge, où elle avait été laissée pour morte, elle est désormais tétraplégique et incapable de parler.

La ville de Kasur au Pakistan vit dans l'angoisse d'un tueur d'enfants.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-