Alerte au moustique tigre: quels risques et comment s'en protéger

Alerte au moustique tigre: quels risques et comment s'en protéger

Publié le :

Mercredi 12 Juin 2019 - 12:49

Mise à jour :

Mercredi 12 Juin 2019 - 12:55
© YURI CORTEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le moustique tigre est implanté dans une large partie de la France en ce mois de juin. Une grande partie des habitants du pays doivent ainsi respecter des règles simples pour se protéger de toutes piqûres de ces insectes pouvant être porteur de certaines maladies.

Le moustique tigre est implanté en France en ce mois de juin et toute la Corse, la côte méditerranéenne, et une partie du sud-ouest et l'Île-de-France sont ainsi particulièrement touchées.

Une piqûre de moustique tigre peut comporter des risques, c'est pour cela qu'il est conseillé de respecter des règles simples.

Les moustiques tigre peuvent en effet transmettre plusieurs maladies comme le virus Zika, la dengue ou le chikungunya.

A voir aussi: Maine-et-Loire: un maire interdit l'entrée de sa commune... aux moustiques

"En 2018, en France métropolitaine, 189 cas importés de dengue, 6 cas importés de chikungunya ont été déclarés. 8 cas autochtones de dengue ont été déclarés", précise d'ailleurs le ministère de la Santé. Les territoires ultra-marins ne sont donc pas les seuls concernés.

Dans tous les cas les symptômes sont assez similaires et peuvent survenir plusieurs jours après la piqûre. Ils s'agit de fortes fièvres ou encore de douleurs articulaires par exemple. Il est ainsi vivement recommandé de consulter un médecin en cas de doute.

Pour rappel: les femmes enceintes sont particulièrement concernées puisque ces maladies entrainent des risques de malformations fœtales durant les deux premiers trimestres de la grossesse.

Pour éviter de contracter des maladies, il est donc primordial de se protéger face au moustique tigre. La "mobilisation des populations est essentielles", rappelle d'ailleurs le ministère de la Santé.

Il est conseillé de supprimer les zones d'eau stagnantes aux alentours de son domicile, celles-ci favorisent la reproduction des moustiques.

Il est aussi recommandé d'"enlever les soucoupes des pots de fleurs ou les remplir de sable, changer l’eau des vases plusieurs fois par semaine, vérifier le bon écoulement des gouttières, mettre à l’abri de la pluie ou supprimer les pneus usagés et tout autre objet pouvant se remplir d’eau".

Bien-sûr, l'utilisation de répulsif anti-moustique est aussi conseillée. Les moustiques étant plus actif en début et fin de journée, il est aussi de bon ton de se couvrir les bras et les jambes durant ces périodes.

A lire aussi:

Le moustique tigre gagne Paris et plus de la moitié du territoire

Le moustique tigre est de retour en France, la prévention est primordiale face aux risques qu'une piqûre comporte.

Commentaires

-