Alerte à la tique géante et dangereuse pour l'homme dans le sud de la France

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Alerte à la tique géante et dangereuse pour l'homme dans le sud de la France

Publié le 16/06/2020 à 16:22 - Mise à jour à 16:24
DR
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Alerte à la tique géante dans le sud de la France ! La tique aux pattes rayées, Hyalomma margitanum de son nom scientifique, prolifère dans le sud de la France, selon le quotidien Midi Libre, qui relaie une information du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) de Montpellier.

Plus grosse et plus agressive que les tiques les plus répandues dans l’Hexagone, la tique aux pattes rayées peut transmettre le virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, potentiellement mortel pour l’homme. Elle aurait déjà été repérée à la limite des Pyrénées-Orientales et des Corbières, aux confins de l’Hérault et du Gard, au sud de l’Ardèche, au nord du Gard, entre la vallée du Rhône et les contreforts cévenols ou encore dans le Var. Pour l’heure cependant, la maladie n’a pas été détectée en France mais la fièvre hémorragique de Crimée-Congo aurait déjà fait deux morts en Espagne en 2016. En Turquie, la maladie fait en moyenne une dizaine de morts par an.

Comment repérer la tique géante à pattes rayées ?
Hyalomma marginatum mesure environ 2 cm. Sa proie favorite ? Le cheval, sur lequel elle se fixe. Lorsqu’elles deviennent trop nombreuses, ces tiques s’attaquent ensuite aux animaux d’élevage et sauvages, pour lesquels elle n’est pas dangereuse. Puis, à l’homme.
Autre particularité de cette tique : à la différence de ses cousines qui se postent au sommet d’une brindille en attendant leur victime, Hyalomma marginatum est capable de poursuivre sa cible pendant une dizaines de minutes, voire davatange, sur une distance pouvant aller jusqu’à 100 mètres...

Pour se protéger de cette tique, pas de remède miracle : il est conseillé de porter des vêtements couvrants et d’utiliser des répulsifs spéciaux. Cependant, ceux-ci sont moins efficaces contre les tiques aux pattes rayées que contre ses cousines, plus petites, mais aussi plus répandues dans nos contrées.

A lire aussi : Une application pour détecter les morsures de tique et prévenir la maladie de Lyme

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La tique géante à pattes rayées peut transmettre un virus mortel à l'homme : la fièvre hémorragique de Crimée-Congo

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-