Allergies: le bug de Stallergenes touche 70.000 patients

Allergies: le bug de Stallergenes touche 70.000 patients

Publié le :

Mercredi 23 Décembre 2015 - 18:31

Mise à jour :

Mercredi 23 Décembre 2015 - 18:36
Suite à un bug informatique, le fabricant de traitements contre les allergies Stallergenes a dû suspendre sa production. Par conséquent, 70.000 patients français se retrouvent privés de traitement pour une durée indéterminée.
©Gareth Watkins/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le bug informatique survenu chez les laboratoires Stallergenes a plongé 70.000 patients dans l'incertitude. Suite à ce problème, ils sont en effet dans l'impossibilité d'obtenir leur traitement pour une durée indéterminée.

L'installation d'un nouveau système informatique au sein de l'entreprise en août dernier avait en effet conduit à des erreurs de dosages ou d'étiquetages dans ces traitements, préparés spécialement et envoyés à chaque patient. Face à cela L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a suspendu le 2 décembre dernier l'activité de Stallergenes "jusqu’à remise en conformité".

Les produits concernés sont les flacons d’APSI (allergènes préparés pour un seul individu) Staloral, Alustal et Phostal uniquement, précise l'ANSM qui appelle les patients concernés à "arrêter leur traitement, et le laboratoire Stallergenes leur a proposé de leur retourner les produits reçus".

Conséquences: en plus d'une chute de 42% du cours de l'action depuis septembre, 70.000 patients français se retrouvent privés de traitement. Ni l'ANSM ni le laboratoire ne sont pour l'instant en mesure de donner une date de reprise de la production ou des livraisons. De plus, Stallergenes n'a pour le marché français des APSI qu'un seul concurrent: le Danois ALK. Celui-ci n'est pas en mesure de supporter le report des commandes, ce que l'ANSM ne souhaite d'ailleurs pas pour éviter une pénurie nationale.

Toutefois, le syndicat français des allergologues (Syfal) précise que ces traitements, qui se font sur plusieurs années, peuvent être interrompus plusieurs mois sans conséquence sur la santé du patient. L'ANSM a mis en place un numéro vert (0.800.130.000) pour répondre aux interrogations des patients.

 

Les traitements allergènes Staloral, Alustal et Phostal sont concernés par le bug informatique de Stallergenes.


Commentaires

-