Une femme amputée de trois membres au Canada: qu'est ce que la "bactérie mangeuse de chair"?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Une femme amputée de trois membres au Canada: qu'est ce que la "bactérie mangeuse de chair"?

Publié le 27/03/2017 à 17:24 - Mise à jour à 18:00
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une jeune femme de 28 ans a dû être amputée de trois membres après avoir contracté la fasciite nécrosante, la "bactérie mangeuse de chair" qui altère les tissus et qui est bien souvent mortelle.

Si Carrie Kirkness a eu la vie sauve après avoir été victime de la fasciite nécrosante, elle a tout de même dû être amputée de son bras droit, de sa jambe droite ainsi que d'une partie de sa jambe gauche.

La fasciite nécrosante est une maladie aussi appelée "bactérie mangeuse de chair". Cette maladie très grave provient d'une infection qui se répand ensuite très rapidement.

La bactérie qui cause cette maladie est le streptocoque de type A qui est très courant et globalement inoffensive. Pourtant dans certains cas rares et encore inexpliqués, la bactérie atteint et détruit les tissus.

La médecine ne permet pas à l'heure actuelle de soigner véritablement la maladie: le malade doit être opéré au plus vite pour éviter que la maladie se propage dans son corps et les membres atteints doivent le plus souvent être amputés. Lorsque ce n'est pas le cas, une greffe de peau est souvent nécessaire.

La maladie peut être contagieuse et il est déconseillé d'être en contact avec une personne atteinte. Pour celles et ceux qui l'ignorent, les victimes de maladies chroniques comme le diabète sont plus enclines à contracter la fasciite nécrosante. Des coupures ou blessures ouvertes mal soignées peuvent aussi entrainer la "bactérie mangeuse de chair".

Les symptômes de la maladies sont semblables à ceux d'une grippe, c'est pour cela que Carrie Kirkness est allée chez le médecin en pensant avoir une pathologie bénigne. En effet, elle était victime de forte fièvre et de frissons.

C'est quand la peau de son bras s'est colorée de couleur bordeaux qu'elle s'est rendue compte que quelque chose n'allait pas. En effet, la coloration de la zone du corps infectée est la seconde étape de la déclaration de la maladie. La peau de la région infectée devient ensuite enflée et violette. Puis devient nécrosée et présente des plaques noires. Tout ces symptômes peuvent survenir très rapidement entre 12 et 48h. Cette maladie grave reste extrêmement rare.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'amputation est le seul moyen de combattre la maladie.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-