Couvre-feu de 21h à 6h en Ile-de-France et dans huit métropoles imposé par Emmanuel Macron

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Couvre-feu de 21h à 6h en Ile-de-France et dans huit métropoles imposé par Emmanuel Macron

Publié le 14/10/2020 à 20:55 - Mise à jour le 15/10/2020 à 11:10
© Christophe ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Le président de la République n’a pas chipoté sur le terme. C’est un bien un couvre-feu qui sera instauré vendredi à minuit. Il sera en vigueur de 21 heures à 6 heures du matin, pour une durée initiale de quatre semaines, voire six. 
 
Même si l’information avait fuité avant son intervention télévisée, le couvre-feu est incontestablement la mesure forte annoncée ce mercredi soir par Emmanuel Macron. 
 
Hors dérogation (travail, urgence sanitaire…), 19 millions d’habitants devront être chez eux dès 21 heures, avec toutes les conséquences que cela implique sur des secteurs comme ceux de la restauration ou de la culture. 
 
Sont donc concernées toute la région Ile-de-France, ainsi que les métropoles de Lyon, Aix-Marseille, Toulouse, Montpellier, Lille, Grenoble, Saint-Etienne et – on s’y attendait moins – Rouen.  
 
« L’objectif est de réduire les contacts privés qui sont les plus dangereux »
 
Le couvre-feu est un nouveau coup de massue pour de nombreux professionnels, mais le chef de l’Etat l’a promis - sans pour autant donner de réponses concrètes : « On va améliorer l’accompagnement économique ». 
 
Ailleurs en France : la règle de 6
 
« Nous sommes tous les acteurs de cette bataille contre le virus »
 
Rappelant que les Français ont été « exemplaires » durant le confinement, Emmanuel Macron a voulu responsabiliser les citoyens tout en prévenant de l’éventualité de mesures « plus dures » dans deux ou trois semaines si l’objectif n’est pas atteint. Concrètement passer de 3 à 5000 contaminations quotidiennes, au lieu des 20000 actuelles, selon les chiffres donnés par le président. 
 
Dans l’ensemble du pays, il demande une « remobilisation » et l’adaptation de la « règle de 6 à table » qui s’applique déjà dans les restaurants à la vie personnelle. Le chef de l’Etat va jusqu’à préconiser le port du masque dans le cadre familial. 
 
« Avoir des gestes d’affection sans aucune précaution n’est pas adapté à la situation »
 
L’état d’urgence sanitaire rétabli 
 
Par ailleurs, l’état d’urgence sanitaire va être rétabli à partir de samedi 0 heure, sur l’ensemble du territoire. Un décret en ce sens a été présenté en conseil des ministres ce mercredi matin. 
 
Déclaré une première fois le 23 mars, l’état d’urgence avait été levé le 10 juillet, hormis en Guyane et à Mayotte où il avait été prolongé jusqu’au 18 septembre. 
 
Le gouvernement pourra donc décider seul des mesures à prendre, sans passer par le parlement. 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Emmanuel Macron : "Je crois en la responsabilité de chaque citoyen"

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-