Attentat de Nice: pas besoin de dons du sang pour le moment, assure l'ESF

Attentat de Nice: pas besoin de dons du sang pour le moment, assure l'ESF

Publié le :

Samedi 16 Juillet 2016 - 15:54

Mise à jour :

Samedi 16 Juillet 2016 - 15:58
©Isopix/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors que de nombreux Français se sont mobilisés pour donner leur sang afin de venir en aide aux victimes de l'attentat de Nice, l'Etablissement Français du Sang (EFS) a indiqué vendredi que les "besoins en produits sanguins" étaient "couverts". "Nous vous invitons à vous mobiliser dans la durée", a précisé la structure.

Comme à chaque fois après une tuerie de masse, les Français se montrent solidaires. Très choqués par l'attentat de Nice qui a fait 84 morts et 202 blessés, dont 52 en urgence absolue, jeudi 14, ils ont depuis multiplié les initiatives pour aider les victimes. Alors que certains proposent des hébergements pour ceux qui cherchent à s'abriter à Nice par le biais de l'opération #PortesOuvertesNice, d'autres lancent des appels aux dons du sang pour venir en aide aux blessés. Toutefois, ces derniers ne sont pas nécessaires, a indiqué l'Etablissement Français du Sang (EFS) vendredi 15. "Les besoins en produits sanguins sont couverts. Nous vous invitons à vous mobiliser dans la durée. Pas d'appel au don de l'EFS", a ainsi écrit la structure sur son compte Twitter.

"Je le répète. Il n'y a aucun soucis concernant les niveaux de réserve de sang. Ils sont suffisants. Dans la nuit d'hier soir (du 14 juillet, NDLR), ils ont répondu à tous les besoins des victimes", insiste Elise Saada, en charge de la communication à l'EFS, interrogée par Pourquoi Docteur. "Même chose pour aujourd'hui. Il n'y a pas non plus de besoins particuliers. Ni à Nice, ni dans sa région. La régulation des stocks se fait au niveau national et elle est jugée satisfaisante à Nice. Surtout, ne venez pas en masse dans nos structures. L'afflux de personnes risque d'engorger nos locaux et de perturber le travail de nos équipes", explique-t-elle alors que des centaines de personnes se présentaient vendredi au centre de don de l'EFS de Nice pleines de bonne volonté.  

Rappelant que la durée de conservation des globules rouges est de 42 jours et celle des plaquettes de 5 jours,  la structure invite donc "les donneurs et les candidats au don à se présenter dans les prochains jours sur un site de collecte proche de chez eux pour donner leur sang". Les donneurs doivent être âgés de 18 à 70 ans et peser au moins 50 kilos, précise l'ESF, ajoutant que 10.000 dons sont nécessaires chaque jour et que tous les groupes sanguins sont recherchés.

Après les attentats du 13 novembre en région parisienne, les Français avaient déjà fait montre d'une grande générosité. Face à l'ampleur de la mobilisation, du "jamais vu", l'EFS avait là encore du modérer les ardeurs des citoyens. L'établissement avait alors remis aux donneurs des "promesses de dons" sur lesquels ils pouvaient inscrire leur identité et numéro de téléphone afin d'être rappelés au besoin. 

 

Après les attentats de novembre, de nombreux Français avaient voulu donner leur sang afin d'aider.


Commentaires

-