Bactéries résistantes: les gels hydro-alcooliques bientôt inefficaces?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Bactéries résistantes: les gels hydro-alcooliques bientôt inefficaces?

Publié le 24/02/2018 à 14:54 - Mise à jour à 15:28
©Mychele Daniau/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les bactéries pourraient s'adapter aux gels hydro-alcooliques utilisés pour les détruire, selon une étude australienne publiée fin janvier. Les chercheurs ont noté une résistance d'une bactérie entérocoque prélevée dans les hôpitaux et à l'origine de maladies nosocomiales.

Les gels hydro-alcooliques censés protéger des microbes sont-ils devenus inefficaces? La situation ne semble pas si grave que cela pour l'instant mais une étude australienne publiée fin janvier (source) soulève des questions. Celle-ci a en effet relevé le développement d'une résistance à ces gels de la part d'une bactérie, au sein même des hopitaux.

En effet, ces solutions sont très utilisées dans le monde hospitalier pour éviter la propagation des maladies nosocomiales. Parmi les responsables, on trouve notamment Enterococcus faecium, l'une des deux principales bactéries entérocoques. Ce sont des organismes fréquemment retrouvées dans l'intestin des individus en bonne santé et qui peuvent être responsables d’infections urinaires, d’infections de plaies et, plus rarement, de bactériémies (infections du sang) ou d’endocardites (infection au niveau des cavités cardiaques).

Voir: Antibiotiques - les bactéries de plus en plus résistantes

L'alcool contenu dans les gels est censé tuer rapidement les bactéries, ce qui en fait un allié précieux des professionnels de santé. Mais selon cette étude, cet entérocoque aurait développé une résistance. Les chercheurs ont prélevés dans des hôpitaux 139 échantillons d'Enterococcus faecium entre 1997 et 2015. En les testant sur des souris, ils ont conclu que les souches les plus récentes sont 10 fois plus résistantes à l'alcool que les plus anciennes.

Cette étude fait écho aux mises en garde récurrentes de l'Organisation mondiale de la santé ces dernières années face au développement des "superbactéries". Face à la consommation excessive d'antibiotiques (notamment dans la production alimentaire), certaines ont déjà développer des résistances. 

Un mécanisme de survie qui semble donc aussi s'appliquer aux gels hydro-alcooliques et interroge sur les moyens de protéger les patients des maladies nosocomiales sans favoriser la création de microbes de plus en plus résistants.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Certaines bactéries développeraient une résistance aux gels hydro-alcooliques.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-