Baignade: attention à la "maladie des rats", potentiellement mortelle

Baignade: attention à la "maladie des rats", potentiellement mortelle

Publié le :

Samedi 03 Août 2019 - 10:40

Mise à jour :

Samedi 03 Août 2019 - 11:00
© Christophe ARCHAMBAULT / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La préfecture de Haute-Saône a alerté vendredi 2 sur les risques de contamination à la leptospirose durant les baignades. La "maladie des rats", potentiellement mortelle, se contracte au contact de l'urine des rongeurs dans les zones humides non contrôlées. 

Se baigner dans certains plans ou cours d'eau peut être dangereux, et pas seulement à cause du risque de noyade. Il est également possible de contracter une pathologie mortelle. La préfecture de Haute-Saône a ainsi alerté vendredi la population sur la leptospirose, communément surnommée la maladie des rats, après que l'Agence régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté a été informée de trois cas survenus après des baignades en zones non contrôlées.

Les rongeurs sont en effet le principal réservoir de cette bactérie qu'ils diffusent via leurs urines. En France elle sévit essentiellement dans les territoires d'Outre-mer mais quelque 600 cas sont recensés chaque année en métropole. Selon l'Institut Pasteur, si cette maladie est le plus souvent bénigne, elle peut entraîner une insuffisance rénale voire la mort dans 5% à 20% des cas.

Voir: Une bactérie résistante aux antibiotiques se propage en Europe

La bactérie survit plusieurs semaines dans l'eau ou la boue. Elle se transmet à l'homme par contact avec les muqueuses, les yeux ou une plaie. Les activités de loisirs dans des rivières, des étangs ou même des piscines naturelles en dehors des zones prévues à cet effet et où l'eau est l'objet de contrôles sanitaires sont donc une source de contamination. 

Après contamination apparaît une forte fièvre, des douleurs musculaires et articulaires, des maux de tête et de troubles digestifs. Ces symptômes peuvent ne se manifester que trois semaines après contact.

Pour éviter une contamination, il est donc recommandé de se baigner dans les secteurs contrôlés et à défaut de bien se laver les mains, de désinfecter et protéger les plaies et de porter des équipements de protection (bottes, gants, lunettes...).

Lire aussi:

Une amibe pénètre son organisme lors d'une baignade, elle détruit son cerveau

Les rats sont le principal vecteur de la Leptospirose en France.


Commentaires

-