Boire quatre tasses de café par jour réduirait le risque de sclérose en plaques

Boire quatre tasses de café par jour réduirait le risque de sclérose en plaques

Publié le :

Dimanche 01 Mars 2015 - 15:25

Mise à jour :

Lundi 02 Mars 2015 - 11:12
©Michael Allen Smith/Flickr
PARTAGER :
-A +A

La caféine pourrait avoir des vertus thérapeutiques contre la sclérose en plaques, selon une étude de chercheurs américains et suédois.

On connaissait ses vertus thérapeutiques présumées contre le diabète, le mélanome, les maladies de Parkinson et d'Alzheimer. Le café pourrait également être utile pour lutter contre la sclérose en plaques.

Une étude de chercheurs américains et suédois publiée le 26 février montre que ceux qui boivent au moins quatre tasses de café par jour ont 1,5 moins de risques d'être victimes d'une sclérose en plaques que ceux qui n'en consomment pas.

Les chercheurs ont combiné les résultats d'une étude suédoise portant sur 1.629 personnes atteintes de sclérose en plaques et 2.807 personnes en bonne santé, et d'une étude américaine portant sur 1.159 malades et 1.172 personnes en bonne santé. Pour les personnes malades, ils ont étudié la consommation de café cinq et dix ans avant le début des symptômes.

Cette étude doit être présentée lors du 67e congrès annuel de l'Académie américaine de Neurologie, du 18 au 25 avril prochain à Washington.

"La consommation de caféine a été associée à une réduction du risque des maladies de Parkinson et d'Alzheimer, et notre étude montre que la consommation de café peut aussi protéger de la sclérose en plaques, ce qui suggère l'idée que (la caféine) peut avoir des effets protecteurs sur le cerveau", affirme l'une des responsables de l'étude, le Dr Ellen Mowry, de l'Ecole de médecine de l'Université John Hopkins de Maltimore (Maryland) et membre de l'Académie américaine de neurologie.

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune, c'est à dire que le système de défense censé protéger le patient d’agressions extérieures se retourne contre ses propres cellules et les attaque, pour des raisons encore mal connues. La maladie affecte le système nerveux central et entraîne des lésions qui provoquent des perturbations motrices, sensitives et cognitives.

 

Le café, c'est bon pour la santé.

Commentaires

-