Boire trop d'alcool augmente le risque d'infection respiratoire

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 05 août 2016 - 21:38
Image
De l'alcool.
Crédits
©Jaubert/Sipa
En plus des méfaits sur le foie et le risque de développer un cancer, l'alcool augmenterait les chances de développer une infection pulmonaire.
©Jaubert/Sipa
Boire de l'alcool une à deux fois par jour ou s'adonner au "binge-drinking" augmenterait les chances de développer une infection respiratoire, selon des chercheurs de l'université de Loyola, à Chicago.

La mention "à consommer avec modération" s'emplit encore une fois d'une nouvelle triste vérité. L'alcool, selon des chercheurs américains de l'université de Loyola, à Chicago, aurait une influence néfaste sur l'équilibre respiratoire, entre autres méfaits.

Dans leur étude parue dans la revue Chest (en anglais) en juillet, les chercheurs expliquent avoir mené plusieurs travaux pour étudier l'impact de l'alcool sur le système endocrinien, gastro-intestinal, immunitaire et nerveux, ainsi que sur le squelette. Ils ont analysé les habitudes d'alcool de 12.059 adultes de 21 à 79 ans entre 2007 et 2012. Ces derniers ont été répartis en quatre catégories: non-buveurs, buveurs non excessifs, buveurs excessifs et anciens buveurs excessifs.

La catégorie "buveur excessif" est subjective, ils ont précisé que cela comprenait les hommes qui buvaient plus de deux verres d'alcool par jour et les femmes qui en consommaient au moins un quotidiennement, ainsi que les personnes s'adonnant au "binge-drinking" au moins une fois par mois (consommation rapide et excessive de l'alcool dans le but de ressentir les effets de l'ivresse).

Après avoir tenu compte d'autres facteurs (asthme, régime alimentaire, tabac…) ils ont mesuré dans l'air expiré de chacun des volontaires, la présence de monoxyde d'azote, un gaz naturellement produit par le corps durant la respiration.

Les plus grands consommateurs d'alcool rejetaient beaucoup moins de monoxyde d'azote que les autres. Or, ce gaz joue un rôle de protection contre certaines bactéries, et en particulier celles à l'origine des infections respiratoires. Boire trop mettrait donc à mal le nécessaire équilibre pulmonaire et rendrait plus vulnérables aux maladies infectieuses.

 

À LIRE AUSSI

Image
Alcool Bouteilles Magasin Illustration
Ravages de l'alcool: un rapport de la Cour de comptes dénonce la "complicité" de l'Etat
Un rapport de la Cour de comptes dont Europe 1 a eu connaissance reproche à l'Etat de ne pas mettre en place les mesures nécessaires à la lutte contre les effets de l'...
13 juin 2016 - 14:10
Société
Image
De l'alcool.
Consommer de l'alcool augmenterait le risque de cancers
Une étude publiée jeudi établit un lien direct entre consommation d'alcool et risque plus élevé de développer certains cancers. Selon les auteurs de l'étude, tous les ...
26 juillet 2016 - 20:13
Société
Image
La médecine française progresse dans le domaine des complications liées à la grossesse.
Grossesse: 25% des Françaises continuent à boire de l'alcool
En France, 8.000 nouveau-nés naissent chaque année atteints de pathologies liées à l'alcool. L'Académie nationale de médecine s'alarme du manque de prise en compte des...
29 mars 2016 - 17:50
Société