A Bordeaux, apprendre à vivre avec le virus, une nouvelle ambition pour la ville

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

A Bordeaux, apprendre à vivre avec le virus, une nouvelle ambition pour la ville

Publié le 17/08/2020 à 09:51 - Mise à jour à 10:16
MEHDI FEDOUACH / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Pour faire face à l’épidémie de coronavirus, la ville de Bordeaux a choisi de s’inscrire dans un temps long, en préparant ses administrés à vivre avec le virus.

 

La Nouvelle Aquitaine, et plus encore la capitale régionale Bordeaux, n’ont pas connu le débordement vécu dans la région de l’Est de la France. Pourtant, le Sud-Ouest est désormais à son tour rattrapé par la circulation active du coronavirus, et la préfecture du département de la Gironde entend bien préserver la santé de ses habitants.

Pierre Hurmic, le maire (EELV) fraichement élu, l’a confirmé la semaine dernière au cours d’une conférence de presse, au cours de laquelle il a détaillé les différentes décisions prises à ce stade de l’épidémie.

Port du masque obligatoire et dépistage massif

Depuis le 15 aout, le port du masque est désormais obligatoire dans les deux artères les plus commerçantes de la ville (Rue de la Porte-Dijeaux et Rue Sainte Catherine). Les autorités municipales ont également expliqué, que si cette obligation n’était pas, pour le moment applicable, aux quais, des brigades seraient chargées d’aller à la rencontre des habitants pour engager le dialogue et rappeler la nécessité des gestes barrière.

La ville de Bordeaux a également détaillé ses ambitions en matière de dépistage en relevant notamment l’installation de centres dédiés comme sur le quai Louis XVIII jusqu’au 28 aout puis sur la place du Saint-Projet entre le 31 aout et le 18 septembre.

Le maire de la ville a aussi et surtout préparé ses administrés à un calendrier spécial Covid sur le temps long. Apprendre à vivre avec le Covid représente désormais l’ambition bordelaise, et petit à petit, de nouvelles habitudes doivent être prises par les habitants.

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Port du masque obligatoire rue Sainte Catherine depuis le 15 août

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-