Cancer de la vessie: une carence en vitamine D peut accroître les risques

Cancer de la vessie: une carence en vitamine D peut accroître les risques

Publié le 10/11/2016 à 16:53 - Mise à jour à 17:06
©Patrick Hertzog/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une carence en vitamine D pourrait avoir un impact sur le système immunitaire, et les risques de développer un cancer de la vessie seraient plus importants. Des chercheurs britanniques ont regroupé sept études avant d'arriver à cette conclusion.

Des chercheurs anglais de l'université de Warwick ont recoupé sept études et en sont arrivés à la conclusion suivante, une carence en vitamine D augmenterait les risques de développer un cancer de la vessie.

Leurs travaux ont été présentés lors de la conférence annuelle de la Society of endocrinology. Dans cinq d'entres elles, un risque important de cancer de la vessie a été constaté chez les participants qui avaient un taux bas de vitamine D. Cependant le seuil de risque n'a pas été fixé.

Il a été démontré que cette vitamine avait un rôle important dans la prévention de certaines maladies, elle facilite la fixation du calcium. D'après les résultats, un lien a été établi entre les cellules de la vessie et la vitamine D, stimulant ensuite les défenses immunitaires.

Selon Rosemary Bland, l'un des auteurs de l'étude, ce phénomène est important puisque le système immunitaire joue un rôle "dans la prévention du cancer est passionnante et pourrait avoir un impact sur la vie de nombreuses personnes".

La vitamine D est produite par le soleil, il est donc conseillé de profiter des rayons solaires, mais elle se trouve également ailleurs, dans certains aliments comme les poissons gras tel que le saumon, les sardines, le maquereau, et dans les produits laitiers non écrémés (comme le lait entier), a rappelé Santé Magazine. Mais certains présentent malgré la prise régulière de ces aliments, un taux de vitamine D bas, entraînant parfois une prescription du médecin souvent sous forme d'ampoule.

Le manque de vitamine D a déjà été évoquée comme pouvant avoir un lien avec l'apparition d'un cancer, mais aucune étude n'a pu le démontrer bien que le cancer colorectal et du sein aient été évoqué. L'Institut national du cancer a confirmé que la vitamine D "est également impliquée dans la production hormonale, la modulation de la réponse immunitaire et le contrôle de la prolifération cellulaire". 

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Il a été démontré que cette vitamine avait un rôle important dans la prévention de certaines maladies, elle facilite la fixation du calcium.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-