Cancer du sein: ces très chers soins pour les malades

Cancer du sein: ces très chers soins pour les malades

Publié le 23/04/2015 à 15:19 - Mise à jour à 15:26
©Serge Pouzet/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): Pierre Plottu

-A +A

Le cancer du sein est le plus répandu chez la femme en France. Pour autant, cette pathologie entraîne de nombreux frais annexes non remboursés qui pèsent parfois au moment des choix des patientes.

C'est le cancer le plus répandu chez les femmes en France, mais pas pour autant le mieux remboursé. Ainsi, plus de la moitié des femmes ayant contracté la pathologie ont eu des difficultés pour faire face aux restes à charge après avoir subi une mastectomie, selon le dernier rapport de l'Observatoire sociétal des cancers publié ce jeudi par la Ligue contre le cancer.

En moyenne, si l'opération en elle-même est remboursée, les patientes dépensent à leurs frais 456 euros de leur poche pour "l'après". Entre l'achat de sous-vêtements adaptés, les dépassements d'honoraires de certains kinésithérapeutes, mais aussi et surtout pour la reconstruction de leur sein.

Europe-1 cite ainsi le témoignage de Delphine, 42 ans, qui a dû choisir "la méthode la moins adaptée à sa morphologie à cause des coûts trop importants". Elle raconte: "avec les dépassements d’honoraires, la reconstruction me coûtait soit plus de 2.000 euros, soit 3.200 euros pour une autre technique (…). Il était inconcevable que je paye de telles sommes après la maladie. C’était comme un deuxième coup de massue".

Ces difficultés fragilisent "les femmes les plus modestes et leurs familles (et) creusent un peu plus les inégalités face au cancer", a dénoncé Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer à l'occasion de la publication de l'étude ce jeudi. Ainsi, selon l'étude de l'association, 14% des femmes invoquent des raisons financières pour justifier de ne pas recourir à la chirurgie reconstructrice.

La Ligue contre le cancer dénombre près de 50.000 nouveaux cas de cancer du sein chaque année en France, entraînant 20.000 mastectomies et entre 5.000 à 7.000 reconstructions mammaires.

 

Auteur(s): Pierre Plottu


PARTAGER CET ARTICLE :


Il y a 49.000 nouveaux cas de cancer du sein chaque année en France, rappelle la Ligue contre le cancer.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-