Cancer du sein: faire du sport pour stimuler son cerveau et lutter contre la fatigue

Cancer du sein: faire du sport pour stimuler son cerveau et lutter contre la fatigue

Publié le 27/07/2017 à 17:38 - Mise à jour à 17:41
©Ed Yourdon/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Pour lutter contre la fatigue et la perte de mémoire après avoir survécu à un cancer du sein, il suffirait de pratiquer une activité physique régulière, selon une étude dont les résultats ont été publiés début juillet dans la revue " Breast Cancer Research and Treatment".

Chaque année, elles sont nombreuses à survivre d'un cancer du sein. Mais les mois qui suivent peuvent s'avérer difficiles, physiquement et mentalement. Alors pour lutter contre la fatigue et la perte de mémoire, qui sont deux symptômes rencontrés fréquemment, il suffirait de pratiquer une activité physique régulière à en croire une étude dont les résultats ont été publiés début juillet dans la revue Breast Cancer Research and Treatment.

Pour parvenir à cette conclusion, des chercheurs de l'université de l'Illinois et de la Northeastern University ont fait appel à 300 femmes âgées en moyenne de 58 ans, lesquelles ont toutes survécu à un cancer du sein. Puis, ils leur ont fait porter pendant sept jours consécutifs un appareil électronique mesurant l'activité. En parallèle, elles devaient compléter une batterie de questionnaires et répondre à des tests neuropsychologiques pour mesurer la fatigue et la fonction cognitive.

Et les résultats ont parlé d'eux-mêmes: "Nous avons constaté que des niveaux plus élevés d'activité physique quotidienne modérée à vigoureuse étaient associés à une meilleure performance sur les tâches cognitives mesurant l'attention, la mémoire et le multitâche et ont réduit la fatigue des patients", a déclaré Edward McAuley, un professeur de kinésiologie. Mais pour infirmer ou confirmer ces résultats, les chercheurs comptent mener d'autres études dans le temps. 

Pour rappel, le cancer du sein est la principale cause de décès par cancer chez les femmes dans le monde (521.900 décès en 2012) devant le cancer du poumon (491.200 décès). Selon l'Institut national du cancer (INCa), quelque 20% des femmes ont des risques élevés d'avoir un cancer du sein avant l'âge de 50 ans.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Faire du sport régulièrement permettrait, aux femmes qui ont été atteintes d'un cancer du sein, de lutter contre la fatique.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-