Cancer du sein: des tétons se mettent à chanter pour déjouer la censure sur les réseaux sociaux (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Cancer du sein: des tétons se mettent à chanter pour déjouer la censure sur les réseaux sociaux (vidéo)

Publié le 25/04/2017 à 16:21 - Mise à jour à 16:56
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Pour déjouer la censure des tétons sur les réseaux sociaux, une association argentine a redoublé d'imagination. Elle a réalisé un clip de sensibilisation contre le cancer du sein dans lequel les mamelons des femmes sont masqués par des bouches qui chantent.

Mener une campagne de sensibilisation contre le cancer du sein sans avoir la crainte de se voir retirer certains clichés n'est pas chose aisée, surtout sur Facebook et Instagram. Alors pour déjouer la censure sur les réseaux sociaux, l'association argentine MACMA a trouvé une parade. Elle a réalisé un clip de sensibilisation dans lequel les tétons des femmes sont masqués par des bouches qui chantent.  

"Les réseaux sociaux continuent de censurer les mamelons même quand il est question de sensibiliser au cancer du sein. Il est temps de faire entendre une voix plus forte que la censure", indique la voix off au tout début de la séquence tout en rappelant la nécessité de prendre soin de ces organes mammaires. Les internautes peuvent ensuite voir tout un tas de seins en train de pousser la chansonnette. Et parmi eux se trouve la poitrine d'un homme. Avec cette image, l'association a souhaité rappeler qu'eux non plus ne sont par épargnés par le cancer du sein. En parallèle, en plus du clip vidéo, un site a également été créé pour y faire des dons.

Ce n'est pas la première fois que l'association réalise un clip pour sensibiliser au cancer du sein. En 2016, dans une ancienne vidéo, elle avait expliqué comment se palper la poitrine pour y déceler une tumeur. Et pour dénoncer la censure des réseaux sociaux, elle avait remplacé la poitrine d'une femme par les seins d'un homme. Même idée pour l'association WorldWide Breast Cancer qui avait réalisé en janvier dernier un photomontage avec des citrons.

Pour rappel, le cancer du sein est la principale cause de décès par cancer chez les femmes dans le monde (521.900 décès en 2012) devant le cancer du poumon (491.200 décès). Selon l'Institut national du cancer (INCa), quelque 20% des femmes ont des risques élevés d'avoir un cancer du sein avant l'âge de 50 ans.

(Voir ci-dessous le clip de sensibilisation contre le cancer du sein): 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'association argentine MACMA a redoublé d'imagination pour déjouer la censure des seins féminins sur les réseaux sociaux.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-