Cancer du sein: des tétons se mettent à chanter pour déjouer la censure sur les réseaux sociaux (vidéo)

Des seins animés

Cancer du sein: des tétons se mettent à chanter pour déjouer la censure sur les réseaux sociaux (vidéo)

Publié le :

Mardi 25 Avril 2017 - 16:21

Mise à jour :

Mardi 25 Avril 2017 - 16:56
Pour déjouer la censure des tétons sur les réseaux sociaux, une association argentine a redoublé d'imagination. Elle a réalisé un clip de sensibilisation contre le cancer du sein dans lequel les mamelons des femmes sont masqués par des bouches qui chantent.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Mener une campagne de sensibilisation contre le cancer du sein sans avoir la crainte de se voir retirer certains clichés n'est pas chose aisée, surtout sur Facebook et Instagram. Alors pour déjouer la censure sur les réseaux sociaux, l'association argentine MACMA a trouvé une parade. Elle a réalisé un clip de sensibilisation dans lequel les tétons des femmes sont masqués par des bouches qui chantent.  

"Les réseaux sociaux continuent de censurer les mamelons même quand il est question de sensibiliser au cancer du sein. Il est temps de faire entendre une voix plus forte que la censure", indique la voix off au tout début de la séquence tout en rappelant la nécessité de prendre soin de ces organes mammaires. Les internautes peuvent ensuite voir tout un tas de seins en train de pousser la chansonnette. Et parmi eux se trouve la poitrine d'un homme. Avec cette image, l'association a souhaité rappeler qu'eux non plus ne sont par épargnés par le cancer du sein. En parallèle, en plus du clip vidéo, un site a également été créé pour y faire des dons.

Ce n'est pas la première fois que l'association réalise un clip pour sensibiliser au cancer du sein. En 2016, dans une ancienne vidéo, elle avait expliqué comment se palper la poitrine pour y déceler une tumeur. Et pour dénoncer la censure des réseaux sociaux, elle avait remplacé la poitrine d'une femme par les seins d'un homme. Même idée pour l'association WorldWide Breast Cancer qui avait réalisé en janvier dernier un photomontage avec des citrons.

Pour rappel, le cancer du sein est la principale cause de décès par cancer chez les femmes dans le monde (521.900 décès en 2012) devant le cancer du poumon (491.200 décès). Selon l'Institut national du cancer (INCa), quelque 20% des femmes ont des risques élevés d'avoir un cancer du sein avant l'âge de 50 ans.

(Voir ci-dessous le clip de sensibilisation contre le cancer du sein): 

L'association argentine MACMA a redoublé d'imagination pour déjouer la censure des seins féminins sur les réseaux sociaux.

Commentaires

-