Cancer du sein: un soutien-gorge pour détecter les anomalies (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Cancer du sein: un soutien-gorge pour détecter les anomalies (vidéo)

Publié le 03/05/2017 à 11:23 - Mise à jour à 11:41
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Agé de 18 ans, un Mexicain a eu l'idée de créer un soutien-gorge capable de détecter le cancer du sein. Avec trois de ses collègues, ils ont équipé une pièce de lingerie de 200 capteurs sensoriels qui mesurent la texture, la température et la couleur de la poitrine.

Souvent, le cancer du sein peut être dépisté d'un seul coup d'œil. Mais parfois, la maladie peut mettre du temps à être diagnostiquée. Face à ce constat, Julián Ríos Cantú (Mexique) a souhaité créer un soutien-gorge capable de détecter la tumeur. C'est le combat de sa mère, qui en était atteinte, qui lui a inspiré cette idée. Sa maman a subi une double mastectomie et a failli perdre la vie à plusieurs reprises.

Pour développer son soutien-gorge révolutionnaire, le jeune homme a fait appel à trois de ses collègues au sein de son entreprise, Higia Technologies. Ensemble, ils ont équipé une pièce de lingerie de 200 capteurs sensoriels qui mesurent la texture, la température et la couleur de la poitrine. Le sous-vêtement doit ensuite être porté par une femme entre 60 et 90 minutes par semaine afin que le produit puisse détecter une éventuelle anomalie. Comme l'explique son créateur, si la chaleur augmente sensiblement, cela signifie que le débit sanguin est plus important et donc que les vaisseaux sont en train d'alimenter quelque chose, peut-être des cellules cancéreuses.

Les données récoltées par le soutien-gorge sont ensuite envoyées par bluetooth sur une application qui analyse les informations grâce à un algorithme. Puis, le diagnostic est envoyé à la propriétaire du produit ainsi qu'à son oncologue. Selon l'inventeur, ce soutien-gorge intelligent ne doit pas remplacer les mammographies mais doit servir de moyen supplémentaire à détecter le cancer du sein. Pour le moment, aucune date de commercialisation n'a été avancée par Julián Ríos Cantú. Le produit est toujours à l'essai.

Pour rappel, le cancer du sein est la principale cause de décès par cancer chez les femmes dans le monde (521.900 décès en 2012) devant le cancer du poumon (491.200 décès). Selon l'Institut national du cancer (INCa), quelque 20% des femmes ont des risques élevés d'avoir un cancer du sein avant l'âge de 50 ans.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Un jeune Mexicain a créé un soutien-gorge capable de détecter le cancer du sein.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-